Jeux olympiques de Tokyo : la quarantaine n’est pas requise, les tireurs indiens commenceront à s’entraîner sur le site à partir du 19 juillet


N’étant pas tenus de subir une quarantaine avant les Jeux olympiques de Tokyo, les tireurs indiens commenceront à s’entraîner sur le site à partir du 19 juillet, après avoir obtenu leurs chambres au Village des Jeux après leur arrivée à Tokyo aux premières heures de samedi. Les épreuves de tir auront lieu au stand de tir d’Asaka, situé dans la préfecture de Saitama, au nord-ouest de Tokyo. Le site a également accueilli la compétition de tir aux Jeux olympiques de 1964. « Ils se sont installés au village, des chambres sont attribuées au village des jeux et ils commenceront à s’entraîner à partir du 19 juillet. Il n’y a pas de quarantaine ni d’isolement requis car ils sont arrivés de Croatie », National Rifle Association of India (NRAI) a déclaré le secrétaire Rajiv Bhatia à PTI.

Il a déclaré que les formalités à l’arrivée à l’aéroport international de Narita se sont déroulées sans heurts et que le contingent n’a rencontré aucun problème avec les dispositions de distanciation sociale en place.

Lundi, les tireurs pourraient visiter le stand pour avoir une idée des Jeux.

« Il y a un décalage horaire après le long vol depuis l’Europe. Ils s’entraîneront donc après avoir pris un bon repos. Ils pourraient vérifier l’autonomie demain. »

Les Jeux olympiques devraient se tenir du 23 juillet au 8 août, les tirs commençant un jour après la cérémonie d’ouverture et couvrant les 10 premiers jours de l’extravagance, qui se déroulera sans spectateurs en raison de la pandémie.

Les membres d’autres disciplines arrivant d’Inde et de quelques autres pays durement touchés par le coronavirus sont censés effectuer une quarantaine obligatoire de trois jours à leur arrivée dans la capitale japonaise.

L’équipe de tir indienne a quitté Zagreb vendredi après avoir terminé un séjour de 80 ans en compétition et en entraînement dans le pays des Balkans.

A Amsterdam, son escale avant de prendre l’avion pour Tokyo, l’équipe de 13 pistolets et carabines a été rejointe par les deux tireurs de skeet – Mairaj Ahmad Khan et Angad Vir Singh – qui s’entraînaient en Italie.

Le contingent indien avait déplacé sa base à Zagreb en mai, car il était considéré comme plus sûr pour eux de s’y entraîner à un moment où le pays vacillait sous une deuxième vague dévastatrice de la pandémie.

Lors de leur séjour en Croatie, les tireurs indiens ont participé aux Championnats d’Europe à Osijek, du 29 mai au 6 juin, avant de participer à la dernière Coupe du monde avant les JO, du 22 juin au 3 juillet, au même endroit.

Promu

L’Inde sera représentée par un record de 15 tireurs aux Jeux de Tokyo. L’équipe indienne a huit carabines, cinq pistolets et deux tireurs de skeet, en plus des entraîneurs et des membres du personnel de soutien.

Avant que la pandémie de coronavirus n’éclate, les tireurs indiens dominaient constamment le sport, terminant en tête du classement lors de quatre Coupes du monde ISSF en 2019.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest