Jeremy Lalrinnunga bat le record du monde junior et le record national senior aux championnats asiatiques d'haltérophilie

Le médaillé d'or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse, Jeremy Lalrinnunga, a décroché un record, remportant trois records du monde pour une performance impressionnante, pour s'assurer la deuxième place de son groupe aux championnats asiatiques d'haltérophilie, dimanche. Dans une performance remarquable, Jeremy, 16 ans, qui participe au groupe B de l'épreuve masculine des 67 kg, a battu les records du monde de la jeunesse et d'Asie à la volée, au propre et au jerk, avec un effort de 297 kg (134 kg + 163 kg). ) se classe deuxième de son groupe derrière le Pakistanais Talha Talib, qui a soulevé 304 kg (140 kg + 164 kg).

L'ancienne championne du monde, Mirabai Chanu, a réalisé son meilleur temps personnel, mais n'a pas réussi à monter sur le podium. Mirabai, âgée de 24 ans, a soulevé 86 kg à l’arraché et un record personnel de 113 kg en clean et jerk pour un total de 199 kg chez les 49 kg féminines pour terminer à la quatrième position.

Son record personnel antérieur en 49 kg était de 192 kg à la EGAT Cup en Thaïlande en février.

Le classement final de l'épreuve masculine des 67 kg sera connu après la compétition du groupe A de lundi.

Jeremy a en effet battu 15 records au total, combinant marques nationales et internationales. Il a battu six records internationaux – trois mondiaux juniors et trois jeunes asiatiques – et neuf records nationaux – trois nationaux jeunesse, trois nationaux junior et trois nationaux seniors.

L'haltérophile Mizoram a réussi deux de ses trois tentatives d'arrache-pied (130 kg et 134 kg) pour établir un nouveau record du monde chez les jeunes. Le précédent record du monde jeunesse était également au nom de Jeremy lorsqu'il avait soulevé 131 kg lors de la Coupe EGAT en Thaïlande en février.

Jeremy a ensuite soulevé plus du double de son poids corporel (157 kg – 163 kg) lors de deux tentatives réussies dans le clean and jerk et a effacé en même temps le record du monde chez les jeunes de l'haltérophile kazakh Saikhan Taisuyev de 161 kg.

C'était le record personnel de Jeremy, avec 9 kg de plus que son record du monde de 288 kg en Coupe EGAT, où il a remporté la médaille d'argent. C'était sa seule deuxième compétition internationale en 67 kg après que la fédération internationale ait ajouté cette catégorie de poids l'an dernier pour les Jeux Olympiques et d'autres événements.

Jeremy a également battu le record national senior des 67 kg en arraché, en clean and jerk et en lift complet. Il a fracassé son propre record de 131 kg alors qu'il effaçait le record de 160 kg de Gulam Navi, améliorant ainsi son record de remontée total de 288 kg.

Les Championnats d’Asie sont une épreuve de qualification olympique au niveau or, dont les points seront comptés lors du classement final de la coupe Tokyo 2020. Jeremy avait remporté une médaille d'or aux Jeux olympiques de la jeunesse de Buenos Aires en octobre dernier dans la catégorie des 62 kg avec une levée totale de 274 kg (124 + 150).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest