Je suis à la chasse, Lewis Hamilton Hamilton victorieux avertit Nico Rosberg

Le Britannique, âgé de 31 ans, a remporté sa première victoire au Brésil lors de la 10e tentative consécutive et a maintenu sa défense au championnat, remportant ainsi la bataille du titre à la dernière course, celle d'Abou Dhabi. Grand Prix le 27 novembre.

"Je suis à la chasse et tout ce que je peux faire, c'est ce que je fais", s'est réjoui Hamilton, qui traînait derrière son coéquipier et rival au championnat Mercedes Rosberg, qui a terminé deuxième dimanche, avec 12 points d'avance sur une course.

"L’équipe m’a donné une excellente voiture et la fiabilité a finalement été bonne. Je vis le moment présent. C’était mon rêve quand j’avais cinq ou six ans, en regardant les courses de Nelson (Piquet) et Ayrton (Senna). C’était une de mes courses les plus faciles, je n’avais aucune rotation, aucun moment. C’était plutôt simple. "

Sa 52ème victoire sur sa 60ème pole position a permis à Hamilton de devancer le champion quatre fois Alain Prost au livre des records, laissant un seul pilote devant lui avec plus de victoires: le champion sept fois Michael Schumacher sur 91.

Sachant qu'il devait gagner pour conserver son titre au défi, Hamilton, son casque de compétition repensé en hommage à Senna, a fait preuve d'une concentration sans faille pour remporter une victoire sans faille dans une course dramatique semée d'accidents et d'arrêts sous la pluie.

"Pas trop mal," dit-il avec une ironie profonde. "Je tiens à dire un grand merci aux fans ici, c'était une très longue course.

"J'apprécie tout le soutien et ils sont si accueillants avec nous ici. En général, je ne faisais que me détendre avant et quand il pleut, c'est généralement une bonne journée pour moi."

Il a ajouté: "Un grand merci à mon équipe. Nous sommes en train de créer de l'histoire. C'est incroyable et je suis tellement fier d'en faire partie. Pas d'erreurs, pas de drames, pas de tours. C'était intéressant d'entendre combien de tours il y a étaient derrière moi! "

"Conditions horribles"

Hamilton a déclaré qu'il se sentait tellement à l'aise pendant la course, qu'il a pu regarder nombre d'entre eux sur de grands écrans qui retransmettaient la couverture sur le circuit d'Interlagos.

Cela incluait l'adhérence de Max Verstappen, adolescent néerlandais, à la 16e position, après un arrêt tardif aux stands pour les pneus pluie frais, à la troisième place et une place sur le podium.

La course de Verstappen comprenait un demi-tour étonnant lorsqu'il a empêché sa voiture de heurter le mur avec une démonstration phénoménale d'adresse et de courage.

Rosberg, qui à ce moment-là était troisième derrière lui et avait une vue parfaite, a déclaré: "Je suis arrivé dans la ligne droite et je l'ai vu pointé à 90 degrés vers le mur. Je me demandais ce qui se passait!"

Rosberg, qui a survécu à un demi-tour, a ajouté: "C'était à la limite aujourd'hui, avec la pluie et les décisions prises, mais je pense qu'ils ont bien compris. Cela n'a pas fonctionné comme je le voulais. Lewis a fait un excellent travail. , c’était des conditions très difficiles, mais je peux vivre avec la deuxième place. "

Le dynamisme audacieux et confiant de Verstappen a surpris son équipe Red Bull et son père Jos, qui a débuté 106 courses dans sa propre carrière en F1.

"Je n'ai jamais vu quelque chose comme ça, il m'a même surpris", a déclaré Verstappen Snr. "J'ai vu beaucoup de courses qu'il a faites, mais aujourd'hui c'était incroyable. Il s'est fait fier aujourd'hui. C'est ce que nous voulons voir plus en F1."

Christian Horner, son chef d'équipe Red Bull, l'a qualifié de "l'un des meilleurs disques que j'ai vu en F1".

"Il était absolument intrépide dans des conditions assez horribles. C'était une conduite incroyable et il méritait ce podium et la réaction de la foule", a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest