India Open: Tai Tzu Ying n'est pas imbattable, déclare Saina Nehwal

"Je pense que les 15 meilleures joueuses vont bien. Il y a des joueuses avec qui vous n'êtes pas à l'aise contre elle, mais ce n'est pas que nous ne pouvons pas la battre.

"Tai Tzu a presque perdu contre Michelle Li au premier tour en Indonésie, alors nous devrons trouver un moyen de la battre. Je pense que c'est une question de temps, nous avons bien le courage de nous battre contre elle", a-t-elle déclaré. ajoutée.

Sindhu a lui aussi trouvé la voie à suivre contre Tai Tzu, qui a battu l'Indien huit fois en 11 rencontres. La jeune Taiwanaise âgée de 23 ans a battu Sindhu lors des quatre dernières rencontres.

"Elle va vraiment bien et quand vous parlez de vos défaites, vous devez également mentionner que je l'avais battue dans la PBL", a ri Sindhu, faisant référence à sa victoire à la Premier Badminton League au début du mois.

"Bien sûr, c’était bien un système de pointage différent. Elle va bien, elle est constante. Mais c’est pas comme si on ne pouvait pas la battre. Je pense toujours que cela dépend de la façon dont on joue ce jour-là, on peut avoir des hauts et des bas et nous devons être concentrés pour la battre ", at-elle ajouté.

Saina, qui a guéri de sa blessure à la cheville, participera à sa première finale majeure depuis la sortie des Jeux olympiques de Rio, induite par une blessure au genou, a déclaré qu'elle cherchait à rester en forme et à ne pas perdre son sommeil au cours des tournois.

"La seule chose que je cherche à faire est de rester en forme et de m'entraîner dur. C'est une excellente semaine en Indonésie. Grâce à Gopi, nous n'avons pas eu beaucoup de temps après la PBL. 6 bonnes séances de préparation avant l’Indonésie et j’ai obtenu de bons résultats ", at-elle déclaré.

Quand on lui a demandé comment elle allait gérer la charge de travail pendant la saison mouvementée à venir, Saina a déclaré: "Je ne suis impatiente de participer à aucun tournoi, je veux juste rester en forme."

Plus tard, quand elle a été qualifiée de «candidate au titre» pour l’Indian Open, la réponse sarcastique de Saina a été la suivante: «Ces derniers mois, je n’étais pas un prétendant au titre, je ne sais donc pas d’où il vient. performant alors espérons pouvoir bien faire ".

Sindhu, cependant, était son moi habituel. "Chaque tour serait difficile, nous devrions donc en préparer un à la fois. Je sais que j'ai gagné la dernière fois et que Saina a également gagné en 2015, alors nous devrons faire de mon mieux."

Le tournoi India Open Super 500 a perdu beaucoup de son éclat avec le retrait à la dernière minute de Viktor Axelsen et Tai Tzu, n ° 1 mondial, dans un match nul qui n’a pas les meilleurs joueurs japonais ou chinois.

Le secrétaire général de BAI, Anup Narang, a déclaré: "Nous avons eu quelques désistements. Viktor Axelsen et Tai Tzu Ying se sont retirés au dernier moment. Mais nous avons Carolina Marin, Saina Nehwal, les PV Sindhu et Krishnamachari Srikanth, nous avons donc une très bonne liste de joueurs en jouant.

"Mais oui, le nombre d'inscriptions a diminué. Probablement parce que les joueurs acceptent un emploi du temps difficile et qu'ils doivent décider comment ils veulent s'y prendre", a-t-il ajouté.

Outre Saina et Sindhu, la championne olympique Carolina Marin et la n ° 4 mondiale Thai Ratchanok Inthanon sont les autres grands joueurs.

Deux fois ex-champion du monde, Marin en sera à sa troisième semaine après avoir joué aux Malaysia Masters et Indonesia Masters.

Quand on lui a demandé pourquoi elle comptait participer à trois tournois au trot, Marin a déclaré: "C’est une année difficile pour tous les joueurs car le calendrier a changé et ma stratégie est peut-être de jouer trois dans un lancer car je ne suis peut-être pas à l'aise avec d'autres tournois plus tard dans l’année et j’aurai aussi le temps de me préparer pour All England. "

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest