Himmat Rai, meilleure indienne au 29e rang après la 3e journée à l'Open de Singapour

Himmat Rai était le meilleur parmi quatre Indiens, malgré sa chute de la 15ème à la 29ème place après avoir battu deux sur 73 au troisième tour du SMBC Singapore Open, samedi. (Lire plus d'histoires de golf ici)

Himmat, qui avait déjà signé sa seule victoire en carrière sur le circuit asiatique au Singapore Classic en 2011, a été retenu. Les autres Indiens dans la mêlée – Rahil Gangjee, qui était dans le top 10 après le premier tour, a glissé à la 27e place après 36 trous et est maintenant à la 51e place avec des manches de 68-72-75, tandis que SSP Chawrasia (71-71 76) a été défait par un deuxième neuf en difficulté, ce qui était la première moitié du parcours.

Avec trois bogeys et un triple bogeys sur un tiers de normale 4 et un seul oiseau, il était cinq de plus pour le tronçon. Il était attaché à la 62ème place, en baisse de 45ème. Et Shiv Kapur (7-71-79) était 68e à égalité, 37 points à égalité.

Pendant ce temps, Rashid Khan (71-76), Gaganjeet Bhullar (75-72), Arjun Atwal (78-71), Jeev Milkha Singh (78-74) et Chiragh Kumar (79-75) ont raté la coupe.

Jordan Spieth, dont l'aura continue de se répandre, était à deux doigts de son premier triomphe sur le continent asiatique. Il avait trois points de retard mais avait encore deux trous à jouer au troisième tour.

Pour le troisième jour consécutif, le jeu n'a pas pu être terminé, cette fois à cause de la diminution de la luminosité au cours d'une journée.

Spieth, qui a avoué être fatigué et fatigué après avoir tant voyagé et joué par temps chaud et humide, a déçu son trou de clôture le 18ème du deuxième tour ce matin comme 67-70 lors des deux premiers tours.

Spieth était alors un sous-16 sur 16 trous et reviendra à 7 h 30 dimanche pour terminer le troisième tour avant de se porter candidat au titre.

Spieth avait six trous sous la barre des 52 trous et China Liang Wen-chong était le leader du club-club avec huit manches sous le total de 205 avec des manches de 71-67-67). Younghan Song, qui en a tiré 63 au deuxième tour, était en tête du peloton à moins de neuf, mais avec cinq trous à disputer au troisième tour.

Younghan Song, dont le sensationnel deuxième tour 63 comprenait sept oiselets et un aigle, était au sommet après deux tours et menait à nouveau à neuf sous, mais il jouera cinq autres trous au troisième tour, avant de commencer le tour final.

Ses partenaires de jeu, Shintaro Kobayashi, et le leader du premier tour, Keith Horne, étaient à sept ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest