«Grand revers»: l’ancien entraîneur de badminton indien Vimal Kumar sur le report de la Coupe Thomas et Uber


L’ancien entraîneur de badminton indien Vimal Kumar a imputé mardi les retraits des nations asiatiques au report de la finale de la Thomas and Uber Cup, qualifiant de « grand revers » le sport. La prestigieuse épreuve par équipe masculine et féminine a été reportée à l’année prochaine par la Fédération mondiale de badminton (BWF) à la suite d’une vague de désistements des meilleures équipes, principalement d’Asie, en raison de la pandémie COVID-19.

« Ce que les nations asiatiques ont fait, c’est vraiment décevant. Il n’y a pas de problèmes majeurs dans ces pays, ils organisent des événements locaux là-bas, donc se retirer de cette manière est un gros revers pour le sport », a déclaré Vimal à PTI.

L’événement, qui devait marquer la reprise du badminton international après la pause forcée par le coronavirus, devait se tenir à Aarhus, au Danemark, du 3 au 11 octobre.

L’Inde avait annoncé les équipes masculines et féminines pour l’événement. Cependant, après que l’Indonésie et la Corée du Sud ont rejoint vendredi la Thaïlande, l’Australie, le Taipei chinois et l’Algérie pour se retirer en raison de la maladie redoutée, la BWF a décidé de reporter l’événement à l’année prochaine.

Vimal a déclaré: « C’était un moyen idéal pour relancer le circuit. La plate-forme était là. » Nous ne sommes pas aussi grands que la Chine mais l’Inde était positive, nous voulions participer mais si les grands pays ne jouent pas, que peut faire la BWF? Comment organiseront-ils les événements? Je blâme la nation asiatique pour ce gâchis. « 

L’organisme international, cependant, a décidé de procéder à l’Open du Danemark à Odense, un événement HSBC BWF World Tour, comme initialement prévu du 13 au 18 octobre, tout en annulant le Denmark Masters prévu du 20 au 25 octobre.

La décision d’aller de l’avant avec l’Open du Danemark a laissé quelques joueurs indiens, dont PV Sindhu, Saina Nehwal et Parupalli Kashyap, confus.

« Nous ne savons toujours pas quoi faire dans les circonstances. Saina a obtenu un visa pour le Danemark et j’en ai fait la demande, mais nous ne sommes toujours pas décidés à participer », a déclaré Kashyap.

« Il y a beaucoup de questions comme ce qui se passe si je teste positif? Vais-je être renvoyé chez moi ou je devrai y rester 14 jours? Qui prend en charge les dépenses et la responsabilité? »

La Badminton Association of India (BAI) a écrit mardi aux joueurs qui ont envoyé leurs inscriptions pour l’Open du Danemark, déclarant qu’ils «voyageraient ou participeraient sous leur propre responsabilité en raison de la pandémie actuelle» et qu’ils «devaient envoyer leur consentement dans les 17 septembre « .

« J’ai reçu une lettre de BAI demandant la soumission d’un consentement pour participer. C’est un tournoi ouvert, donc ça va. Nous prendrons un appel dans les 3-4 prochains jours au sujet de la participation », a déclaré Kashyap.

La joueuse de double féminin N Sikki Reddy n’avait pas l’air optimiste. « Nous avons décidé que pour un seul tournoi, nous pourrions ne pas voyager, mais si une étape asiatique a lieu, nous y réfléchirons. Nous devons également soumettre une lettre de consentement dans les deux prochains jours si nous allons au Danemark. »

Vimal a ajouté: « Je comprends l’inquiétude des joueurs, mais ils doivent assumer le fardeau. C’est un sport individuel, regardez comment les joueurs de tennis l’ont fait, le gouvernement ne peut pas toujours tout faire pour vous.

« Les joueurs ont besoin de compétition et si vous êtes impatient de jouer, alors allez jouer et si vous êtes trop stressé, mieux vaut sauter. »

La participation du médaillé d’argent olympique Sindhu semblait également douteuse.

«Nous avons envoyé des entrées mais nous devons attendre de voir car aller pour un événement, passer des tests et suivre les règles de quarantaine … nous devons discuter avec l’entraîneur, regarder le résultat de l’année dernière (pour les points de classement) et ensuite prendre une décision, « A dit le père de Sindhu, Ramana.

« Nous avons jusqu’au 27-28 septembre pour prendre un appel », a-t-il ajouté.

Promu

Le joueur de simple masculin Subhankar Dey, vainqueur du SaarLorLux Open 2018 et qui a passé beaucoup de temps à jouer dans la Ligue danoise de badminton, a déclaré qu’il participerait à l’Open du Danemark et a déjà entamé le traitement de son visa.

« Nous sommes sans action depuis tant de mois, il est donc important de jouer et de concourir. » C’est la nouvelle norme maintenant et nous devons continuer. J’ai déjà soumis le formulaire de consentement à BAI et j’essaie d’obtenir mon visa », a déclaré le navette autofinancé.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest