Grand Prix du Japon: le tour épique de Sebastian Vettel met en place le lock-out Ferrari au premier rang

Sebastian Vettel a signé un tour épique à Suzuka dimanche alors que sa Ferrari prenait la pole position du Grand Prix du Japon, touché par le typhon, devant son coéquipier Charles Leclerc. L’Allemand a réussi une brillante minute 27,064 secondes, soit près de deux dixièmes de seconde de moins que Leclerc, dans des vents violents à Suzuka après que les qualifications aient été reportées à samedi. Le couple Mercedes composé de Valtteri Bottas et de Lewis Hamilton, leader du championnat, ne pouvait se classer respectivement que troisième et quatrième. "Je pense que nous sommes assez surpris, nous ne nous attendions pas à un lock-out au premier rang. Vraiment apprécié", a déclaré Vettel qui a réalisé un tour parfait pour surqualifier son coéquipier pour la première fois en 10 courses depuis le Grand Prix du Canada. Prix ​​en juin.

"La pole n'était pas possible, Seb était trop rapide", a déclaré Leclerc. "Félicitations à lui."

La paire Mercedes a toujours été la plus rapide des essais vendredi et lors des deux premières séances de qualifications dimanche, mais elle n’a pas répondu à Ferrari quand cela importait.

"Nous avons toujours su que Ferrari pourrait avoir quelque chose en réserve pour améliorer la situation", a déclaré Bottas. "Rien n'est encore perdu, voyons dans quelques heures."

La session a donné le coup d'envoi à ce que l'on appelait "Suzuka Super Sunday", qui contenait à la fois les qualifications et la course, en raison de la fermeture sécuritaire de la piste samedi, lorsque le typhon Hagibis a survécu.

Les Red Bulls de Max Verstappen et Alex Albon ont terminé cinquième et sixième, le top 10 étant complété par les McLaren de Carlos Sainz et Lando Norris en septième et huitième places, le Toro Rosso de Pierre Gasly en neuvième et le Haas de Romain Grosjean.

Ce n’était que la cinquième fois dans l’histoire de la Formule 1 que les qualifications se déroulaient un dimanche, et la troisième fois à Suzuka après les week-ends de course 2004 et 2010 était également perturbée par les intempéries.

La course débutera comme prévu à 14h10 (05h10 GMT) après un week-end condensé au cours duquel la troisième séance d'essais de samedi a été annulée et les qualifications qualifiées reportées au dimanche matin.

Robert Kubica est devenu la première victime dès le début des qualifications.

Au virage 18, le pilote Williams a volé à fond et a percuté sa Williams dans les barrières opposées à la voie des stands au début de son premier tour en vol pour faire ressortir un drapeau rouge.

Dès que la session a été reprise, Kevin Magnussen a placé son Haas dans les barrières à peu près au même endroit pour faire apparaître un deuxième drapeau rouge.

Daniel Ricciardo a été la première grande surprise de la journée alors que sa Renault avait du mal à équilibrer les rafales et ne pouvait que se classer au 16ème rang pour être éliminée lors de la première séance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest