Grand Prix d’Indien d’athlétisme II: Hima Das remporte la médaille d’or sur 200 m dans sa première course après plus d’un an


La sprinteuse star indienne Hima Das a couru sa première course compétitive en plus d’un an et a remporté une médaille d’or au 200m féminin dans le Grand Prix d’Indien II au campus de l’Institut national des sports Netaji Subhas, jeudi. Hima, 21 ans, championne du monde junior 2018 du 400 m, a remporté la course en 23,31 secondes. Elle n’a couru plus vite que trois fois plus tôt sur cette distance – deux fois en 2018 lorsqu’elle a réussi un temps de 23,10 secondes aux Championnats nationaux inter-États d’athlétisme à Guwahati et 23,22 secondes à une compétition de Grand Prix en Pologne et une fois en 2019 lorsqu’elle a réussi un temps de 23,25 secondes. République Tchèque.

Hima, qui ne s’est pas encore qualifiée pour les prochains Jeux Olympiques de Tokyo, avait disputé sa dernière course compétitive en août 2019. Elle avait subi une blessure au bas du dos aux Jeux asiatiques de 2018 et qui l’avait forcée à manquer les Championnats du monde de Doha en septembre 2019.

Après que la pandémie de COVID-19 ait frappé et que tout le calendrier national ait été anéanti, aucun athlète indien ne pouvait participer à un événement à l’étranger.

La sprinter Dutee Chand a ouvert la voie pour remporter le 100 m féminin en 11,44 secondes, une amélioration par rapport aux 11,51 secondes qu’elle avait chronométrées la semaine dernière dans le premier GP. Elle espère se qualifier pour les Jeux Olympiques en respectant la norme de 11,15 secondes. Elle peut également se qualifier comme l’une des 56 partantes des Jeux de Tokyo sur la base de son classement. Elle est le numéro du monde. 33 pour le moment.

Au 400 m masculin, Amoj Jacob, de Delhi, a réalisé un record personnel de 46,00 secondes pour remporter la course. Deux de ses coéquipiers de relais, Arokia Rajiv (Tamil Nadu) et Muhammed Anas Yahiya (Kerala), ont été enfermés dans une compétition fascinante sur le 200m sprint.

Rajiv a battu Anas, qui détient le record national, par 0,20 seconde, avec un temps de 21,24 secondes.

Promu

Le M Sreeshankar du Kerala, qui participait à sa première compétition longue forfaitaire au niveau national depuis octobre 2019, a réalisé un meilleur saut de 8,05 m à son sixième essai pour remporter la médaille d’or. Il aurait été satisfait de son rythme qui lui a permis de faire des sauts entre 7,75 m et 7,87 m et, poussé par cela, il a franchi la barre des 8 m pour avoir un début de saison prometteur.

Au lancer du poids masculin, l’effort d’ouverture de Tajinderpal Singh de 19,49 m était assez bon pour la médaille d’or. La lanceuse de javelot Annu Rani de l’Uttar Pradesh, qui cherchait une marque de qualification olympique de 64,00 m, a réalisé un lancer de 61,22 m avec son premier effort pour remporter la médaille d’or.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest