Grand Prix de Russie: Charles Leclerc (Ferrari) prend la quatrième place de suite

Sa performance fait de lui le premier pilote Ferrari depuis Michael Schumacher en 2001, alors que Leclerc n'avait que trois ans, à assurer quatre barres droites.

Le leader de la série et champion en titre à cinq reprises, Lewis Hamilton, a décroché un secteur final et un dernier tour éblouissants pour prendre la deuxième place devant Sebastian Vettel dans l’autre Ferrari avec une faible marge.

Vettel, vainqueur à Singapour dimanche dernier, devançait Max Verstappen (Red Bull), qui devrait prendre une pénalité sur la grille, Valtteri Bottas dans la deuxième Mercedes et Carlos Sainz de McLaren.

"La voiture était incroyable. Cela fait vraiment sensation d'être de retour en pole, mais je ne sais pas si c'est la meilleure piste pour partir en pole," a déclaré Leclerc.

"La ligne droite au départ est très longue. C'est vraiment très spécial (de prendre quatre pole), mais je ne veux pas penser à ces statistiques!"

Hamilton a déclaré qu'il restait émerveillé par la puissance et la vitesse de Ferrari en ligne droite.

"Je vous le dis, la séance a été difficile. Ces gars-là ont un autre niveau en ligne droite: le mode jet.

"J'ai tout donné et l'équipe a pu bricoler et avancer … Je ne m'attendais pas à être au premier rang."

Vettel a déclaré: "Évidemment, je ne suis pas tout à fait heureux et j'ai tiré le maximum de la voiture. Le virage 1 est un long chemin – et nous avons différentes stratégies de pneus par rapport aux Mercs. Personnellement, j'ai besoin d'un bon départ et vous vous inquiétez à propos de la course. "

Perdu le contrôle

La session a commencé dans des conditions sèches et chaudes après une pluie tombée toute la nuit avec Hamilton, sur le soft, menant au devant de la scène avant que le tordu de Robert Kubica de Williams ne soit suivi du nouveau garçon de Red Bull, Alex Albon, s’écroulant lourdement au virage 13.

Il a perdu le contrôle et est entré dans les barrières, endommageant l'arrière de sa voiture. Il était indemne.

Cela a conduit à un bref arrêt du drapeau rouge avant que Vettel ne devance Hamilton et Verstappen.

Kimi Raikkonen, de Alfa Romeo, était en tête avant son 307e départ, ce qui devrait le placer au troisième rang de tous les temps, devant Michael Schumacher et Jenson Button, ne laissant que Fernando Alonso en 311 et Rubens Barrichello en 322 devant lui.

Le duo de Williams, George Russell et Kubica, Albon et le malheureux héros local Daniil Kvyat de Toro Rosso, se sont joints au Finlandais lors de leurs premiers départs. Kvyat n'a pris aucune part après avoir exigé un changement de moteur après la dernière séance d'essais.

Leclerc a dominé les premières descentes en Q2 et y est resté devant Vettel. Verstappen a terminé troisième et les hommes Mercedes quatrième et cinquième, sur des médiums.

Après une bataille féroce, les deux équipes se sont classées parmi les dix premières. Pierre Gasly a été remplacé par Toro Rosso, Sergio Perez de Racing Point et Antonio Giovinazzi de Sauber, devant Kevin Magnussen de Haas et Lance Stroll dans le deuxième Racing Point.

Cela laissait les suspects habituels de se battre pour la pole position, Ferrari profitant de son avantage de vitesse en ligne droite pour prendre les devants.

Mercedes s'efforçait de les suivre, mais Hamilton était une demi-seconde plus lente que le Monégasque, qui semblait être au top de sa forme alors qu'il filait autour de l'ancienne piste du parc olympique de 2014 avant de décrocher une place au premier rang et de séparer les Ferraris. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest