Grand Prix d'Australie: Lewis Hamilton laisse ses rivaux dans la poussière lors des essais d'ouverture

Le triple champion du monde a dominé le peloton dans l'après-midi, laissant un écart d'une demi-seconde sur son rival Ferrari, Sebastian Vettel, et son nouveau coéquipier Mercedes, Valtteri Bottas.

Hamilton a complété son meilleur temps en 1: 24,220 lors de la première séance avec un temps record de 1: 23,620 autour d'Albert Park en fin d'après-midi.

Il était à environ un dixième de seconde du record du tour de Vettel à Melbourne en 1: 23,529, inscrit pour Red Bull en qualifications avant sa victoire en 2011.

Ferrari devait faire pression sur Hamilton et l’équipe Mercedes après des temps supérieurs lors des essais pré-saison, mais à la preuve des deux premières séances, Hamilton a de nouveau regardé le pilote à battre dans la course de dimanche.

Le temps de Hamilton était plus de trois secondes plus rapide que son meilleur tour lors des essais libres de l'an dernier à Melbourne.

Le Finlandais Bottas a parfaitement intégré l’équipe Mercedes avec un meilleur tour en 1: 24,176.

Ferrari a amélioré ses essais d'ouverture avec Vettel, décrochant le deuxième meilleur temps en FP2 avec un temps de 1: 24,167 et son coéquipier Kimi Raikkonen a terminé quatrième avec un temps de 1: 24.525.

Les Red Bull de Daniel Ricciardo et Max Verstappen étaient à une seconde derrière Hamilton et à une demi-seconde de la Ferrari de Vettel.

"Daniel n'a pas tout à fait l'équilibre qu'il veut. Je pense que quelques changements apportés à la voiture pendant le repas ne lui ont pas plu, nous y revenons maintenant", a déclaré le chef de l'équipe, Christian Horner.

"Espérons que nous pourrons faire un long rodage raisonnable. Vous pouvez voir que Lewis a probablement quatre ou cinq dixièmes sur le terrain, mais après ça pourrait être assez serré.

"Nous savons que Ferrari a eu un bon hiver, mais nous espérons pouvoir le fermer du jour au lendemain. Nous aurons une meilleure indication demain, mais nous avons encore du travail à faire ce soir."

La deuxième séance a été arrêtée après une grosse chute pour Jolyon Palmer (Renault), qui a perdu l'arrière de sa voiture dans le dernier virage et s'est renversé dans les barrières.

"Je vais bien", a déclaré Palmer à son équipe à la radio. Le shunt a endommagé la suspension arrière de la voiture, alors que l'aileron arrière était détaché.

Palmer a raté le reste de la séance, ce qui a mis un coup dur à ses préparatifs pour la course du week-end.

Le Brésilien Felipe Massa a arrêté sa voiture Williams au virage 11 après avoir déclaré qu'il ne pouvait pas engager de vitesse et est retourné au garage de l'équipe.

L’équipe McLaren en difficulté n’a connu aucune panne en piste lors de la première journée, Fernando Alonso terminant à une respectable 12e place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest