GP du Mexique: Victoire de Lewis Hamilton sur les victoires pour préserver le titre espoir

Le Britannique, âgé de 31 ans, est rentré à la maison confortablement devant l'Allemand pour réduire son avantage à 19 points et deux courses à l'issue de la course, après une course enflammée à la course de 71 tours.

Sebastian Vettel, quadruple champion, a perdu son sang-froid lors d’un échange houleux suite à un affrontement avec Max Verstappen, un adolescent néerlandais, de Red Bull.

Le conflit a été réglé par les commissaires sportifs qui ont rapidement infligé au Néerlandais une pénalité de cinq secondes pour avoir obtenu un avantage lorsqu'il a quitté la piste au premier virage.

Verstappen, qui avait terminé troisième, avait déjà pris sa place dans la salle de pré-podium avec les deux pilotes Mercedes avant que la décision des stewards ne soit prise – tandis que Vettel fulminait et laissait échapper un flot de jurons – mais faisait une retraite précipitée quand les allemands sont venus dans la chambre.

Cependant, près de trois heures après la fin de la course, Vettel a été pénalisé de 10 secondes et rétrogradé de la troisième à la cinquième place, après que les officiels eurent décidé qu'il bloquait dangereusement Daniel Ricciardo de Red Bull.

Ricciardo a terminé troisième et Verstappen quatrième.

Mais la dernière fureur ne pouvait occulter l’attentat quasi irréprochable de Hamilton pour sa deuxième victoire de suite, son huitième de la saison et sa 51e de sa carrière.

"C'est ma première victoire au Mexique et je suis très heureux pour cela", a déclaré Hamilton. "Nico fait un excellent travail et mon objectif est de continuer à gagner. C'est tout ce que je peux faire."

Hamilton a également quitté le circuit du tour 1 au premier tour, mais sans être pénalisé – à peu près comme Verstappen l’a été dans les derniers tours – avant de s’installer avec son élan habituel.

Rosberg a déclaré: "Ca a été une bonne journée. Je n'ai pas été trop rapide ce week-end, alors je dois accepter la deuxième place. J'ai été écarté au début et j'ai eu une bataille avec Max Verstappen tard, donc la deuxième place est bonne."

Vettel fulminait toujours sur le podium – bien que son humeur se soit assombrie beaucoup plus tard, quand il aurait été puni.

"Il (Verstappen) a quitté la piste et ne bouge pas et tu peux donc comprendre pourquoi je suis agacé."

Kimi Raikkonen était sixième dans la deuxième Ferrari, tandis que Nico Hulkenberg était septième pour Force India.

Valtteri Bottas a terminé huitième pour Williams devant son coéquipier Felipe Massa et le héros local Sergio Perez, qui a pris le dernier point lors de la deuxième édition de Force India.

Vettel déchaîne à Verstappen

La victoire d'un à deux de l'équipe Mercedes était un record pour la saison 17 et il s'agissait de la 30e victoire de Hamilton depuis la pole position.

Michael Schumacher, sept fois champion, a plus de points sur 40.

Hamilton est maintenant à égalité avec Alain Prost, quatre fois champion français, avec 51 victoires.

Rosberg peut décrocher son titre de premier pilote s'il remporte le Grand Prix du Brésil à Interlagos, un circuit sur lequel Hamilton n'a jamais gagné, le 13 novembre.

Lors d’une après-midi ensoleillée et sèche sur l’autodromo Hermanos Rodriguez, une foule d’environ 110 000 personnes a créé une atmosphère déchaînée avant l’extinction des lumières.

Hamilton, après une première phase lente à son lancement depuis sa 10ème pole position de la saison, a pris la tête du 900 mètres à Turn One, où il a fortement bloqué, créant une tache plate sur un pneu et a quitté le circuit. .

Heureusement pour l'Anglais, il n'y avait pas de bordure car il traversait une zone d'asphalte et une zone d'herbe avant de rejoindre Rosberg qui, à son tour, avait survécu à un affrontement mineur avec le Red Bull de Verstappen et avait également rejoint le groupe après s'être échappé.

Cet incident a nécessité une enquête de la part des délégués syndicaux, qui n'a abouti à aucune action.

Comme souvent, Verstappen assurait une bonne partie des divertissements alors qu’il chassait Rosberg.

Lorsque l’Allemand s’est enfermé, au 49e tour, l’adolescent l’a dépassé au premier virage avec une poussée vers l’intérieur, mais il était incapable de le contrôler et s’écartait à l’écart.

Vettel s'est approché à moins de 2,5 secondes de Verstappen, puis, à quatre tours de la fin, a forcé le jeune Néerlandais à commettre une erreur lors du premier virage, où il a freiné et couru dans l'herbe.

C'est l'incident qui a provoqué la controverse et les sanctions qui ont suivi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest