GP du Japon: Valtteri Bottas, Mercedes Clinch Record Constructors 'Title

Ferrari avait connu un lock-out au premier rang lors d'une séance matinale de qualifications causée par le typhon Hagibis, mais leur course s'est effondrée dès le départ.

Vettel tremblait avant que les lumières ne s'éteignent et son hésitation a permis à Bottas, qui partait rapidement, de passer de la troisième à la tête.

"Ce fut mon erreur" a admis Vettel. "J'ai perdu mon élan. Mercedes était plus rapide que nous, ce fut un après-midi difficile à conserver."

Max Verstappen a pris le départ à la cinquième place du Red Bull et doublait Leclerc à l'extérieur du deuxième virage lorsque le Monégasque a percuté le Hollandais volant, le faisant tordre.

"Il vient de prendre place sur le côté de ma voiture", s'est plaint Verstappen, un malheureux.

L'aileron avant de Leclerc était endommagé et avec des éclats dans toutes les directions – l'un démolissant le rétroviseur de Hamilton juste derrière – il a été contraint de réclamer un nouveau nez au début du quatrième tour.

Il a rejoint le groupe en 18ème position, juste derrière Verstappen, qui semblait être la victime impuissante de leur collision.

'Que dois-je faire'

Vettel, qui avait échappé à la sanction pour son faux départ, a été pris en sandwich entre les deux Mercedes et a effectué le premier coup stratégique en plongeant dans les stands pour un nouveau train de pneus tendres au 17e tour.

Bottas a suivi en tête au prochain tour pour prendre une nouvelle série de médiums devant Vettel, ce qui signifie que le Finlandais et l’Allemand devraient encore s’arrêter avant la fin de la course de 53 tours.

Hamilton était maintenant en tête et Mercedes a essayé de le laisser sur une stratégie à guichet unique. Mais au 22e tour, Hamilton a annoncé que ses pneus avant étaient "morts" et qu'il a été ramené à la troisième place pour une nouvelle paire de pneus moyens.

Hamilton a commencé à se rapprocher de Vettel, qui s’est aligné sur le dernier changement pour passer à l’état des pneus moyens au 32e tour, rejoignant la troisième place.

Bottas a pris des pneus tendres neufs cinq tours plus tard, laissant Hamilton à nouveau en tête.

"Dites-moi ce que je dois faire pour gagner cette course", a plaidé Hamilton à la radio par équipe, convaincu que ses pneus ne dureraient pas la distance.

Il revint au 43e tour, permettant à Vettel de revenir en seconde position, mais avec seulement un mince coussin de trois secondes, ce que l’Anglais entreprit de déguster en établissant un nouveau record de tour.

Hamilton a parcouru Vettel dans les derniers tours mais n'a pas réussi à passer et à faire passer le doublé Mercedes.

Auparavant, Vettel avait réalisé un tour parfait lors de la séance de qualification différée pour surqualifier son coéquipier pour la première fois en 10 courses depuis le Grand Prix du Canada en juin.

La journée avait été qualifiée de "Super dimanche" avec les qualifications et la course se déroulait dos à dos car la piste avait été verrouillée en toute sécurité samedi alors que le typhon Hagibis passait à toute vitesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest