GP d'Europe: Nico Rosberg décroche une pole position alors que Lewis Hamilton se blesse

Nico Rosberg débutera en pole position pour le premier Grand Prix d'Europe à Bakou avec son coéquipier chez Mercedes, Lewis Hamilton, seulement 10ème après une séance de qualification catastrophique sur le circuit urbain difficile samedi.

Hamilton a été le plus rapide dans les trois séances d’essais, mais le champion du monde a eu une qualification semée d’erreurs qui a culminé en une chute de sa Mercedes en Q3.

Rosberg profita pleinement du malheur de Hamilton.

L’Allemand, leader du championnat, a battu le mur lors de son meilleur tour en Q3, en une minute et 42,758 secondes après Hamilton, mais plus sévèrement dans la section la plus étroite de la piste, endommageant son pneu avant droit.

Hamilton a été obligé de s'arrêter et, alors qu'il s'éloignait, la séance a été interrompue à deux minutes de la fin de la séance alors que les commissaires ont nettoyé les débris.

"Je ne saurais vous dire quelles sont les possibilités pour demain", a-t-il déclaré.

"C'est la limitation des dégâts à partir d'ici. L'équipe a changé pour quelque chose du jour au lendemain, mais je n'y étais tout simplement pas aujourd'hui."

Rosberg, naturellement, était plus heureux.

"C'était génial", a-t-il dit. "C’était l’une des séances les plus difficiles, mais tout a bien fonctionné.

"Tout le week-end, nous avons avancé dans cette direction et les qualifications étaient vraiment optimales."

Lorsque l’action a repris, Sergio Perez a terminé deuxième de la saison pour Force India, mais le Mexicain partira de la septième place après avoir écopé d’une pénalité de cinq places pour un changement de boîte de vitesse après une chute lors des derniers essais libres.

Cela signifie que l'Australien Daniel Ricciardo, troisième pour Red Bull, débutera la course de dimanche aux côtés de Rosberg au premier rang.

Les deux Ferrari du champion quadruple Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen ont terminé quatrième et cinquième devant Felipe Massa de Williams, Daniil Kvyat de Toro Rosso et Valtteri Bottas dans la deuxième Williams.

Max Verstappen, l'adolescent néerlandais, a terminé neuvième au deuxième Red Bull, devant Hamilton, qui, après des victoires à Monaco et à Montréal, a réduit l'écart à neuf points de la course au titre de Rosberg.

Lors d'un après-midi chaud et sec dans la capitale azerbaïdjanaise, où la température de la piste est tombée progressivement de 41 à 36 degrés Celsius, Jenson Button n'a pas réussi à dépasser le premier trimestre avec sa McLaren.

Insatisfait de la sécurité du circuit, le champion de 2009 a été éliminé, tout comme l'Indonésien Rio Haryanto, 17ème pour Manor et son coéquipier Pascal Wehrlein, 18ème.

Button a quitté Q1 pour la première fois cette année, en 19ème position.

Derrière eux, le Suédois Marcus Ericsson de Sauber a terminé 20ème devant les deux Renault du Britannique Kevin Magnussen et du Britannique Jolyon Palmer.

En Q2, Nico Hulkenberg (Force India) au virage 16 a effectué un tour spectaculaire et, avec lui, celui de Hamilton, le champion étant derrière lui.

Rosberg a marqué son avantage avec un tour impressionnant en 1: 42,520, soit près de deux secondes plus vite que les autres.

Hamilton restait sous pression et cela s’aggravait encore lorsqu’il bloquait au tour sept au prochain tour, ne lui laissant que quelques secondes pour épargner un point qui comptait le ramener à la deuxième place au milieu d’une série de drapeaux jaunes.

Sortis Romain Grosjean de Haas, Hulkenberg, Carlos Sainz de Toro Rosso, Fernando Alonso de McLaren, Esteban Gutierrez dans le deuxième Haas et Felipe Nasr de Sauber.

Rosberg en ressortit souriante et Hamilton devait faire face à une tâche monumentale: remporter trois victoires consécutives dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest