GP d’Émilie-Romagne: Valtteri Bottas arrache un poteau à Lewis Hamilton lors du retour de la F1 à Imola


Valtteri Bottas a déclaré qu’il avait « la secousse » après avoir arraché la pole position du Grand Prix d’Émilie-Romagne dimanche à son coéquipier Mercedes Lewis Hamilton avec un tour dramatique en fin de qualification à Imola samedi. Le Finlandais, qui compte 77 points de retard sur le leader de la série et six fois champion Hamilton avec cinq courses à disputer pour le titre de cette année, a pris la première place sur la grille par un dixième de seconde.

Hamilton, qui a été le plus rapide lors des seuls essais du matin, a été en tête pendant la majeure partie de la séance de qualification et a pris la pole provisoire lors de sa première manche en Q3 avant que Bottas ne le batte dans les dernières secondes.

Max Verstappen était troisième pour Red Bull devant son ancien coéquipier Pierre Gasly d’Alpha Tauri, Daniel Ricciardo de Renault et Alex Albon dans le deuxième Red Bull.

Charles Leclerc a pris la septième place pour Ferrari avec Daniil Kvyat huitième dans le deuxième Alpha Tauri devant les deux McLaren de Lando Norris et Carlos Sainz.

Le succès de Bottas lui a valu sa quatrième pole de la saison et sa 15ème pole en carrière alors que l’équipe Mercedes décrochait un autre lock-out au premier rang avant la course dans laquelle ils peuvent remporter un septième championnat des constructeurs consécutif sans précédent.

Ils n’ont besoin que d’une seule voiture pour terminer dans les quatre premiers pour sceller ce succès record.

« Ce n’est jamais facile de décrocher la pole position, mais j’ai vraiment aimé cette piste », a déclaré Bottas.

« Je savais que je devais m’améliorer dans mon dernier tour, alors j’ai trouvé ces petits gains – et j’ai eu les secousses après la dernière manche, ce qui est toujours un bon signe! »

Hamilton a félicité son coéquipier.

« Valtteri a fait un excellent travail et ce fut un tour assez médiocre de ma part, mais vous ne pouvez pas toujours le faire correctement. Cette piste est incroyable, mais je suis à peu près certain que ce sera une course ennuyeuse demain – juste un train après le virage. Un. »

– Albon sans chance –

Verstappen a déclaré: « C’était difficile, mais P3 n’est pas vraiment mal – même si je m’attendais à être un peu plus proche de la Mercedes. »

Après avoir été limité à seulement 90 minutes de pratique, plusieurs équipes ont eu du mal à réaliser un tour régulier, Ricciardo assurant son passage en Q2 à quelques secondes de la fin.

Kimi Raikkonen, 41 ans, était le seul homme du peloton à avoir couru auparavant sur le circuit. Il s’est qualifié 18e pour sa 325e course, un record, quelques jours à peine après avoir accepté de rester avec Alfa Romeo l’année prochaine.

En abandonnant, George Russell de Williams, qui a également été confirmé pour 2021 avant la course, a maintenu son impressionnante forme de «  M.Samedi  » en se glissant en Q2 pour la huitième fois cette année.

Au sommet, le meilleur tour de Hamilton a été supprimé pour avoir dépassé la piste au virage neuf, donnant ainsi à Bottas la première place en Q1.

Le Finlandais et le champion en titre, ainsi que les deux Ferrari, se sont dirigés vers des pneus moyens pour Q2 alors que Red Bull faisait face à des problèmes – le bloc moteur de Verstappen souffrant de problèmes électriques qui ont laissé ses mécaniciens travailler contre la montre pour s’assurer qu’il pouvait participer.

Le coéquipier du Néerlandais Alex Albon, sous pression pour conserver son siège l’année prochaine, a tourné au virage 15, a crevé ses pneus, et a également dû se rendre aux stands.

Il était 11e à moins de trois minutes de la fin lorsque Verstappen, armé de nouvelles bougies d’allumage, a repris la mêlée. N’ayant pas de temps à perdre, sur une seule manche sur les médiums, il a saisi son passage dans le top dix en fusillade en sixième tandis qu’Albon, en soft, a pris la quatrième.

Bottas a mené Hamilton au sommet alors que Sergio Perez et son coéquipier de Racing Point Lance Stroll ont été éliminés aux 11e et 15e places avec Esteban Ocon de Renault, Russell et Vettel.

Promu

Les «flèches noires» sont restées en tête dans les premiers runs de la Q3, mais Hamilton décrochant la pole provisoire en 1: 13.781 après avoir laissé tomber une roue dans le gravier, de manière fractionnée, au dernier virage. Bottas était à la dérive de 0,031 seconde avec Verstappen troisième.

Le tour d’Albon, assez bon pour la cinquième place dans les salves d’ouverture, a été supprimé, laissant le pilote thaïlandais malchanceux sous pression à nouveau au début des deuxièmes manches.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest