GP de Malaisie: Max Verstappen remporte Sepang Swansong devant Lewis Hamilton

Avec cinq courses à disputer, Hamilton se rapproche encore du titre, mais Ferrari a un week-end à oublier. Kimi Raikkonen n’a même pas fait la grille de départ et Vettel a perdu une roue arrière dans un éclat bizarre après la ligne d’arrivée.

Verstappen a gagné près de 13 secondes devant Hamilton pour embellir une saison difficile après avoir échoué à terminer sept courses et à atteindre le podium une seule fois.

"La voiture était incroyable, si je devais accélérer, je le pouvais. Ce fut une course très dure et incroyable à gagner", a déclaré le Néerlandais.

Hamilton a admis que la Mercedes avait été la deuxième meilleure.

"Félicitations à Max et joyeux anniversaire, il a fait un travail fantastique aujourd'hui", a-t-il déclaré.

"La course a été dure. Évidemment, ils avaient l'avantage sur nous aujourd'hui. Je me sens bien, mais je pense que nous avons du travail à faire avec la voiture. De toute évidence, nous n'avions pas le rythme ce week-end."

Le coéquipier du Red Bull de Verstappen, Ricciardo, a relevé le défi face à Vettel, qui était parti de l’arrière après des problèmes de moteur lors des qualifications.

"Seb est venu très vite à la fin et je pensais qu'il allait être une poignée", a déclaré Ricciardo. "Mais il n'a eu qu'une attaque puissante et ensuite nous avons pu nous écarter."

La fortune de Ferrari s'est estompée lorsque la voiture de Kimi Raikkonen a eu une panne de turbo avant le départ.

Il a été repoussé dans les stands et la course était terminée avant même d'avoir commencé pour l'ancien champion du monde, qui avait connu sa première victoire à Sepang en 2003.

«Nous n'avons plus de pneus»

"De toute évidence, nous avions un problème. Je pense qu'aucun d'entre nous ne sait exactement ce que c'est. Je suis presque certain que j'aurais eu une très bonne voiture aujourd'hui", a déclaré Raikkonen aux journalistes.

Vettel, qui a dirigé le championnat jusqu'à il y a à peine un mois, n'a plus que cinq courses pour réorganiser la grande avance de Hamilton, à partir de la semaine prochaine au Japon.

"Je pense que nous avons une très bonne voiture. Si nous partons devant, nous gagnons la course", a-t-il déclaré. "Nous avons un peu flairé le podium mais malheureusement nous sommes à court de pneus."

Une fois passé Hamilton, Verstappen a commencé à s’éloigner et au 14e tour, il avait un coussin de sept secondes.

Vettel éliminait facilement les marques arrières grâce à son deuxième nouveau moteur du week-end, et se classait quatrième devant Valtteri Bottas de Mercedes après s'être rendus aux pneus neufs.

Vettel a établi un nouveau record du tour en 1 minute en 33.864 secondes, brisant le record de 2004 de Juan Pablo Montoya en 1: 34.223 et se rapprochant de l'échappement de Ricciardo.

Vettel a fait une tentative audacieuse pour s'emparer du dernier podium à l'intérieur de Ricciardo, à la fin de la ligne droite du stand, à sept tours de la fin.

Mais l’Australien l’a fermé et Vettel a été contraint de baisser la garde et de se contenter de la quatrième place alors que ses pneus avant commençaient à se dégrader.

Le drame ne s’arrête pas là puisque sur son tour de ralentissement, Vettel est entré en collision avec la Williams de Lance Stroll, qui a laissé sa Ferrari avec une roue arrière au-dessus de sa voiture.

"C'est impossible", tonna Vettel à la radio. "Stroll ne cherchait pas où il allait!"

C'était le 19ème et dernier Grand Prix de Malaisie à la vapeur humide de Sepang.

La course va disparaître du calendrier après que le gouvernement malaisien ait décidé de ne plus couvrir les 67 millions de dollars par an liés à l'organisation de cet événement déficitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest