GP d’Azerbaïdjan : Charles Leclerc de Ferrari sort des qualifications sous drapeau rouge avec la pole position à Bakou

Après avoir décroché la pole à Monaco, Charles Leclerc repartira en pole à Bakou.© AFP


Charles Leclerc (Ferrari) a décroché la pole position du Grand Prix d’Azerbaïdjan à l’issue d’une séance de qualification marquée par des accidents et des drapeaux rouges à Bakou samedi. Le champion du monde de Mercedes, Lewis Hamilton, débutera aux côtés de Leclerc, qui cherche à se racheter rapidement après avoir pris la pole à Monaco pour se retirer de la course lorsque sa voiture est tombée en panne lors du tour de chauffe. Max Verstappen de Red Bull mène Hamilton de quatre points au championnat des pilotes après sa victoire à Monaco la dernière fois, et est sur la deuxième ligne de la course de dimanche avec l’Alpha Tauri de Pierre Gasly pour compagnie.

La Q3 a été interrompue à une minute de la fin lorsque le coéquipier de Gasly, la recrue japonaise Yuki Tsunoda, s’est écrasé au virage trois, avec Carlos Sainz dans la Ferrari suivante prenant des mesures rapides, bloquant ses roues et s’écrasant contre une barrière de sécurité.

Leclerc était sur le point de confirmer le retour en forme de Ferrari après leur triste année 2020 lorsqu’il s’est qualifié le plus rapidement à Monaco mais s’est écrasé à la fin de la Q1 lors de sa course à domicile.

Promu

Il a ensuite eu le chagrin de devoir abandonner avant de prendre sa place sur la grille lorsque sa voiture est tombée en panne dans le tour de formation.

Carlos Sainz, qui a terminé deuxième derrière Verstappen à Monaco, part de la troisième ligne à Bakou aux côtés de Lando Norris dans la McLaren, bien que le pilote britannique puisse être frappé d’une pénalité sur la grille pour ne pas avoir respecté le protocole du drapeau rouge.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest