Formule Un: le champion du monde Lewis Hamilton élimine le rang de fraude fiscale

Le champion du monde de Formule 1, Lewis Hamilton, a rejeté mercredi une dispute sur son évitement des taxes sur un avion de luxe, affirmant qu'il ne pensait qu'au Grand Prix du Brésil de ce week-end. "Je suis uniquement concentré sur le fait d'essayer de gagner cette course ce week-end. Il me reste encore deux courses. Je n'ai vraiment rien à ajouter au scénario", a-t-il déclaré aux journalistes dans la plus grande ville du Brésil Course du dimanche.

Le pilote britannique, qui a été couronné champion du monde pour la quatrième fois le mois dernier à Mexico, aurait reçu 3,3 millions de livres sterling (4,4 millions de dollars, 3,7 millions d'euros) après l'importation de son avion sur l'île de Man, un Britannique peu taxé. Dépendance de la Couronne.

Cette allégation faisait partie des révélations de ce qu’on appelle «Paradise Papers», une mine de documents sur les pratiques d’évasion fiscale des riches riches divulguées par le cabinet d’experts comptables Appleby au Consortium international des journalistes d’investigation basé aux États-Unis.

Les avocats de Hamilton ont déclaré que la structure fiscale menant au remboursement de la TVA était entièrement légale. Notant que ses porte-parole avaient déjà publié un communiqué de presse, Hamilton a déclaré: "Je n'ai pas vraiment grand chose à ajouter."

"Je viens de vivre cette période exceptionnelle avec ma famille et mes amis et de constater que j'ai une énorme énergie positive et que rien ne peut vraiment l'empêcher", a-t-il déclaré.

"Cela ne me détourne pas de mes valeurs fondamentales et de ce que je suis ici pour faire, qui tente de remporter ce Grand Prix du Brésil pour la deuxième fois de ma vie en 10 ans."

(Cette histoire n'a pas été modifiée par le personnel de NDTV et est générée automatiquement à partir d'un flux syndiqué.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest