Formule 1: Sebastian Vettel s'empare du pôle pour le Grand Prix de Russie en Ferrari One-Two

Le Britannique Lewis Hamilton a été le quatrième plus rapide, la première fois que Mercedes n'a pas réussi à placer une voiture au premier rang pour 31 courses.

"Si vous avez un rythme ici, c'est fantastique", a déclaré Vettel, qui a remporté les neuf dernières courses au cours desquelles il est parti de la pole position.

"Et je suis heureux de l'avoir récupéré. C'est bien d'avoir les deux voitures au premier rang, mais ce n'est qu'une partie du travail accompli.

"Je savais que ce serait serré, je savais que je serais le premier à franchir la ligne. J'ai eu le temps de Valtteri – et il n'a pas réussi à s'améliorer – et quand j'ai reçu le message, je l'avais reçu … j'étais sur la lune.

"En qualifications, Mercedes a été très très forte. Je suis sûr que ce sera très serré demain, surtout à long terme.

"Nous verrons, mais pour l'instant nous sommes pleins de joie. Nous sommes de retour – du moins si vous parlez du premier rang!"

C'était la première pole de Vettel cette année, sa deuxième pour Ferrari et sa 47ème de carrière.

Ferrari a également réalisé un premier lock-out dans la première ligne de 127 courses depuis le Grand Prix de France 2008, où Raikkonen a pris la pole.

"Il est difficile de comprendre comment nous allons améliorer les choses, a déclaré Raikkonen.

«Main haute»

Le succès de Vettel a également mis un terme aux 18 pole positions consécutives de Mercedes remontant au Grand Prix de Monaco de l'année dernière.

"Pour être honnête, Ferrari a eu le dessus tout le week-end, mais comme toujours, le dimanche est le jour qui compte", a déclaré Bottas.

Hamilton, rarement à l'écart du premier rang, a déclaré qu'il avait beaucoup de devoirs du jour au lendemain.

"J'ai besoin de savoir ce qui nous manque", a déclaré l'ancien triple champion du monde.

L'Australien Daniel Ricciardo a terminé cinquième pour Red Bull devant le Brésilien Felipe Massa de Williams, l'adolescent néerlandais Max Verstappen dans le deuxième Red Bull et l'Allemand Nico Hulkenberg de Renault.

Le Mexicain Sergio Perez a terminé neuvième pour Force India devant son coéquipier le Français Esteban Ocon.

Par une chaude journée ensoleillée à la station de la mer Noire, avec une température de piste de 40 degrés Celsius, la séance d'ouverture du premier trimestre a vu Mercedes battre le record du temps.

Vettel et Raikkonen ont terminé deuxième et troisième pour Ferrari derrière Bottas et Hamilton, tandis qu'un accident récent a vu deux voitures – la britannique Renault Jolyon Palmer et la allemande Sauber Pascal Wehrlein – entrer dans la barrière des pneus.

Le belge Stoffel Vandoorne (McLaren Honda), le Suédois Marcus Ericsson (Sauber) et le Français grincheux Romain Grosjean (Haas) ont rapidement quitté le club.

Le malheureux Palmer avait précédemment fait changer le moteur de sa voiture Renault entre les essais finaux et le début des qualifications.

Quand Q2 a commencé, Raikkonen a été l’homme le plus rapide du début, alors que les équipes préparaient leurs pneus – qui seront utilisés dimanche pour commencer la course – avant que Bottas ne prenne la première place en 1: 33.264.

La session s’est terminée avec Bottas devant Raikkonen et Hamilton devant Vettel, tandis que l’Espagnol Carlos Sainz de Toro Rosso et la recrue canadienne Lance Stroll de Williams ont été éliminés.

Le Russe Daniil Kvyat de Toro Rosso, le Danois Kevin Magnussen de Haas et l’Espagnol Fernando Alonso, deux fois champion, étaient également de la partie.

Le top dix a débuté avec les deux Mercedes en attente dans la voie des stands, puis, dans un tour de chauffe, une étrange chute entre Hamilton et Hulkenberg, l’Allemand semblant tenir l’Anglais.

"Il conduit très dangereusement", a déclaré Hamilton, tandis que Raikkonen a été le plus rapide et Vettel deuxième pour Ferrari avant que Bottas ne prenne la deuxième place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest