Formule 1: Red Bull quittera Renault pour Honda: Déclaration

L'équipe Red Bull Formula One a annoncé mardi qu'elle se séparerait de Renault et qu'elle utiliserait les moteurs Honda de la saison prochaine après avoir signé un contrat initial de deux ans. Red Bull "a conclu un accord avec Honda Motor Co Ltd pour concourir avec les unités d'alimentation du constructeur japonais pour les saisons 2019 et 2020 de Formule 1", a déclaré le groupe dans un communiqué. Christian Horner, directeur de l'équipe Red Bull, a déclaré: "Cet accord pluriannuel avec Honda marque le début d'une nouvelle phase palpitante dans les efforts d'Aston Martin Red Bull Racing pour concourir non seulement pour les victoires en Grand Prix, mais aussi pour notre objectif: les titres de champion .

"Après un examen attentif et une évaluation, nous sommes certains que ce partenariat avec Honda est la bonne direction pour l'équipe. Nous avons été impressionnés par l'engagement de Honda en F1, par les progrès rapides réalisés récemment avec notre équipe soeur, Scuderia Toro Rosso, et par la portée de leur ambition, qui correspond à la nôtre ".

Pour Renault Sport F1, le déménagement "est une évolution naturelle pour Renault et Red Bull Racing", Honda équipant déjà l'équipe Toro Rosso, également détenue par Red Bull, une entreprise de boissons autrichienne.

Le constructeur français a souligné que le partenariat des 12 saisons avait été un succès, remportant 57 victoires et 8 titres mondiaux – pilotes et constructeurs inclus.

Le pilote allemand Sebastian Vettel a enregistré une quadruple série de succès en championnat entre 2010 et 2013 avant que des problèmes de fiabilité ne surviennent l'année suivante.

L'accord durera deux ans, ce qui laissera la porte ouverte à un rapprochement avec des Aston Martin à partir de 2021, lorsque les nouvelles règles techniques de la F1 entreront en vigueur.

Après les années d'abondance de Vettel, les relations entre Renault et Red Bull se sont détériorées, les victoires se faisant de plus en plus rares.

Le directeur général Cyril Abiteboul attendait que Red Bull déclare si son contrat, contracté jusqu’à la fin de l’année, se poursuivrait ou non.

Renault continuera d'alimenter son équipe de travaux ainsi que McLaren, avec qui elle a noué un partenariat cette année après que cette dernière ait connu trois saisons médiocres avec des moteurs Honda.

Renault Sport F1 est basé dans la banlieue parisienne de Viry-Châtillon et à Enstone, près d’Oxford en Angleterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest