Formule 1: Lewis Hamilton, entêté, marque sa 200e course avec succès à Spa

Une autre victoire lors du Grand Prix d'Italie dimanche prochain pourrait lui donner l'avantage pour la première fois cette année.

Le quadruple champion Vettel a pris la deuxième place devant l'Australien Daniel Ricciardo de Red Bull, le Finlandais Kimi Raikkonen dans la deuxième Ferrari et son compatriote Valtteri Bottas dans la deuxième Mercedes.

"Ce week-end a été fort pour moi et pour l'équipe", a déclaré Hamilton.

"Sebastian a organisé un grand combat, mais c'est ce que j'ai dit que je suis venu faire ici et c'est ce que j'ai fait."

Vettel a déclaré: "C'était amusant, mais c'était intense. J'attendais que Lewis se trompe – et il ne l'a pas fait – et il m'attendait – et je ne l'ai pas fait non plus.

"Nous avons fait beaucoup mieux qu'à Silverstone. Et la semaine prochaine sera notre course à domicile … Une bonne journée dans l'ensemble."

Après un tour de démonstration émouvant de Mick Schumacher, âgé de 18 ans, à l'occasion du 25e anniversaire de la première victoire de son père Michael lors de la course de 1992 en Belgique, il y avait un grand sens de l'anticipation avant le départ.

– Verstappen sans chance –

Dans des conditions idéales et humides, avec une température de l'air de 22 degrés et la piste à 23 degrés, et devant une foule estimée à 125 000 personnes, dont une "armée orange" de 80 000 personnes, Hamilton s'est éloigné de son record, égal à la 68e pole position. dans La Source et a résisté à l'attaque de Vettel à Eau Rouge.

Hamilton a accumulé une vitesse précoce.

Au 10e tour, Hamilton avait 1,7 seconde d'avance sur Vettel, mais derrière l'infortuné Max Verstappen, dans le deuxième Red Bull, avait été contraint de l'abandon avec une autre panne de courant, son sixième départ anticipé en 12 sorties.

Le désespoir était presque audible de la part des fans néerlandais massés tout autour du circuit.

"Je ne peux pas y croire", a déclaré le jeune homme de 19 ans.

Après 2,3 tours en 12 secondes, Hamilton rejoint la quatrième place, laissant passer l’avance à Vettel. Presque immédiatement, Raikkonen, troisième, a été mis en examen pour ne pas avoir ralenti sous les drapeaux jaunes – et s’est vu infliger une pénalité d’arrêt et de départ de 10 secondes.

Sur des pneus neufs, Hamilton a réussi à doubler le Finlandais et lorsque Vettel a fait le point, après que Bottas soit entré, il a rapidement repris la tête.

Vettel a repris la course en seconde position et après un tour rapide, l’avance britannique a été réduite à 0,7 seconde. Au 18e tour, il était de retour à 1,5 et Bottas troisième à 6,9.

Les deux prétendants au titre sont restés dans une course serrée pendant plusieurs tours. Après la nouvelle retraite forcée de Fernando Alonso et de son imparable McLaren Honda, la voiture de sécurité a été déployée au 30e tour suite à une nouvelle collision acharnée entre les deux voitures Force India.

Leur accident est survenu lorsque Perez a semblé "fermer la porte" de son coéquipier Ocon alors qu'ils sortaient de La Source, le Mexicain victime d'une crevaison et Ocon d'un aile avant endommagé.

Les courses reprirent au 33e tour. Hamilton s'éloigna avant que Vettel ne revienne à l'attaque en traversant Eau Rouge et remontait la colline en direction de Les Combes. La paire courait presque côte à côte alors que l'Anglais têtu résistait et gardait son avance.

Après avoir survécu au redémarrage, Hamilton a rebondi à 1,6 seconde de son avance, mais son coéquipier Bottas est tombé à la cinquième place derrière Ricciardo et Raikkonen.

Vettel a persévéré, réduisant l'écart à une seconde. "Quel est le secteur le plus rapide?" demanda un Hamilton anxieux, la paire se chevauchant dans des temps presque identiques. Avec quatre restants, son avance était de 1.170 secondes.

La tension était palpable sur le mur du plancher qui faisait trembler Mercedes, mais Hamilton a prolongé son avance à 1,4 seconde à deux tours de la fin et a dégagé une distance supplémentaire dans son dernier tour pour gagner par 2,3 secondes.

Nico Hulkenberg a terminé sixième pour Renault avec Romain Grosjean de Haas et Felipe Massa de Williams complétant le top huit.

(Cette histoire n'a pas été modifiée par le personnel de NDTV et est générée automatiquement à partir d'un flux syndiqué.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest