Formule 1 : Charles Leclerc en tête des essais du GP des Pays-Bas alors que Lewis Hamilton tombe en panne

Charles Leclerc a réalisé le meilleur temps en 1:10,902 lors des essais du GP des Pays-Bas vendredi.© AFP

Charles Leclerc de Ferrari a été le plus rapide lors des essais pour le Grand Prix des Pays-Bas vendredi alors que le leader du championnat, Lewis Hamilton, a subi une après-midi frustrante. Le septuple champion du monde a réalisé le tour le plus rapide lors d’une séance matinale tronquée mais n’a duré que trois tours dans l’après-midi avant que sa Mercedes ne s’immobilise avec un problème de moteur sur le circuit de Zandvoort. « Lewis a signalé une panne de courant et a reçu l’ordre d’arrêter la voiture », a tweeté Mercedes. L’arrêt de Hamilton et son retour aux stands ont été salués par la foule néerlandaise, encourageant le homeboy Max Verstappen qui a terminé cinquième.

Après sa victoire d’un demi-point lors du GP de Belgique sous la pluie le week-end dernier, le pilote Red Bull n’a plus que trois points de retard sur Hamilton au classement du championnat.

Leclerc a réalisé le meilleur temps en 1:10,902, soit 0,154 de plus que son coéquipier chez Ferrari Carlos Sainz, deuxième.

Alpine a également connu une bonne journée puisque Esteban Ocon a réalisé le troisième meilleur temps et Fernando Alonso le sixième.

Entre eux se trouvaient la Mercedes de Valtteri Bottas et la Red Bull de Verstappen avec Pierre Gasly (Alpha Tauri), Lando Norris (McLaren), Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) et Sebastian Vettel (Aston Martin). Hamilton était onzième.

L’après-midi a apporté un peu de réconfort à Vettel dont la voiture s’est immobilisée à la sortie de la voie des stands lors de la séance du matin, laissant une traînée d’huile derrière elle.

Vettel a pris un extincteur d’un commissaire pour éteindre un petit incendie, mais la voiture n’a pas pu être touchée car elle était toujours électriquement vivante.

Il y a eu un long délai avant que la voiture ne soit recouverte de bâches en caoutchouc puis retirée par l’équipe Aston Martin.

Promu

Cela signifiait que la session d’une heure a perdu près de 40 minutes, ce qui a limité les opportunités d’étirer complètement les voitures sur une piste difficile qui revient au calendrier du Grand Prix pour la première fois depuis 1985.

Les pilotes affronteront les derniers essais le samedi matin suivis des qualifications l’après-midi.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest