Fit-Again Anirban Lahiri souhaite un retour heureux en Indonésie

Gaganjeet Bhullar, vainqueur de son sixième titre sur le circuit asiatique en Corée, est également dans la course. Il vise maintenant des victoires consécutives dans un pays où il avait déjà connu le succès lors du tournoi Indonesia President Invitational de 2009 et du Indonesia Open de 2013.

Lahiri a remporté une victoire mémorable en Indonésie en 2014, où il a réussi à percer un 72e trou pour le premier tour du circuit asiatique, en dehors de l'Inde. Cette victoire a également déclenché une course sensationnelle de deux ans au cours de laquelle il a été couronné champion de l'Ordre du mérite en 2015.

Ayant connu une saison relativement bonne en 2016, où il a conservé sa carte du circuit de la PGA et représenté son pays aux Jeux olympiques d'août, Lahiri espère revenir dans le cercle des vainqueurs au Royale Jakarta Golf Club.

"J'ai de très bons souvenirs ici. C'était ma première victoire en dehors de l'Inde. Pour gagner au 72ème trou avec un aigle, il faisait noir et c'était dramatique mais c'était aussi incroyable. C'est un parcours de golf que j'apprécie beaucoup jouer sur ", a déclaré Lahiri.

"Quand j'ai gagné cet événement, c'était l'une des meilleures phases de ma carrière jusqu'à présent. En 2014 et 2015, j'ai gagné quatre fois et j'ai obtenu mes cartes du circuit européen, du circuit de la PGA et me suis classé parmi les 50 le monde.

"Cette année a été un gros ajustement pour moi de passer de la tournée asiatique à la tournée européenne et à la tournée de la PGA.

Premièrement, la concurrence est beaucoup plus difficile. Je me suis blessé il y a quelques mois. En fait, il ne s'agit que de mon deuxième tournoi après ma blessure ", a ajouté l'Indien.

Le compatriote Gaganjeet Bhullar et Lu Wei-chih du Taipei chinois, qui ont remporté la victoire la semaine dernière en Corée et à domicile, seront rejoints par l'espoir local, George Gandaranata.

"Je travaille sur ma santé parce que j'ai trop voyagé. J'ai participé à 64 événements en deux ans à un moment donné, notamment à trois tournois différents. Je suis revenu ici pour construire quelque chose. C'est L’Asie et c’est mon chez-moi. C’est là que j’ai commencé mon voyage. Alors, quand je rentrerai aux États-Unis dans quelques mois, je porterai toute la positivité avec moi ", a déclaré Lahiri.

Thitiphun Chuayprakong, de Thaïlande, espère faire amende honorable après avoir mené trois rondes en Corée avant de terminer à la sixième place. Il a obtenu une cinquième place dans l'épreuve l'année dernière et est déterminé à tirer parti de sa bonne forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest