Fed Cup: la France bat l'Australie et remporte son premier titre en 16 ans

Mladenovic et Garcia, qui ont remporté le titre en double en Roland-Garros 2016, ont bien résisté à la chute du premier set, révélant ainsi les faiblesses de Stosur. Le vétéran perdait son temps et commettait trop d'erreurs.

Le numéro un mondial Barty, assommé par Mladenovic lors d'un simple match dimanche, a fait de son mieux pour garder l'Australie dans la course, mais les deux Françaises ont été cliniques, courant vers la victoire alors que leurs coéquipiers se déchaînaient.

"Je suis l'homme le plus fier de la planète à ce jour. Je suis tellement fier de mes filles et de mon équipe. Elles le méritent car elles se sont longtemps battues pour ce titre", a déclaré le capitaine de l'équipe de France ravie, Julien Benneteau.

"Bien sûr, je vais avoir beaucoup de bières maintenant."

La finale a marqué la dernière Fed Cup disputée sous le format actuel, avec une refonte l'année prochaine, à laquelle douze nations s'affronteront lors d'un événement de six jours à Budapest.

Cela signifiera la fin des liens à domicile et de l’atmosphère qu’ils créent, avec les 26 951 spectateurs venus sur deux jours à Perth, soit la deuxième plus forte participation à la Fed Cup après Roland Garros (30 000) en 2005.

Ajla Tomljanovic a mis les choses en place en entraînant l'équipe nationale dans le match retour en battant la Française Pauline Parmentier 6-4 et 7-5.

Elle est arrivée sur le terrain après que Mladenovic, au 40e rang, ait contrarié Barty 2-6, 6-4, 7-6 (7/1) dans une épopée.

Originaire de la Croatie, Tomljanovic, qui faisait ses débuts à la Fed Cup pour l'Australie, avait été battue 6-1 et 6-1 par Mladenovic lors du premier match libre, samedi.

La capitaine, Alica Molik, a gardé sa confiance et elle a rebondi pour battre Parmentier 6-4, 7-5.

"Vraiment heureux d'avoir eu une deuxième chance aujourd'hui, d'avoir remporté la victoire et de nous garder dans la compétition", a déclaré l'Australien. "L'équipe a été incroyable toute la semaine et c'est un tel privilège de jouer pour vous les gars."

Plus tôt, Barty, qui était dans une forme éblouissante, battant Garcia 6-0, 6-0 samedi après avoir remporté la Finale de la WTA en Chine le week-end dernier, s'est écrasé dans un classique.

"De mon point de vue, je me suis battu aussi fort que possible et j'espère que mon équipe et tous les Australiens sont fiers de ma fierté. Je me suis battu avec tout ce qui me restait", a déclaré Barty.

Barty a commencé là où elle s’était arrêtée après le "double bagel" de Garcia samedi, brisant le premier match de service de Mladenovic avec une volée nette pour prolonger sa série de 15 matchs ce week-end.

Mais Mladenovic a tenu bon pour mettre fin à la course de Barty et cela est devenu une affaire plus étroite avant que l'Australien ne commence à forcer les erreurs à prendre le premier set.

Barty a sauvé cinq points lors de la première partie du deuxième set, mais Mladenovic a finalement réussi une première pause cruciale avec des passes de qualité, un coup droit de Barty lui donnant une avance de 5-4.

Elle se retint de servir l'ensemble.

Mladenovic, qui a battu Barty sur terre battue à Rome plus tôt cette année, était sur une lancée. La star française a battu le ballon pour conserver une avance de 3-1 au troisième set.

Barty s'est ressaisi pour 3-3, mais les erreurs se sont à nouveau glissées et le match a finalement tourné à un jeu décisif où Mladenovic a triomphé.

"Je n'arrêtais pas de croire parce que je sentais que j'étais en train de me battre et de lui donner une bataille difficile. Je suis tellement fier de voir que j'ai continué à pousser et à gagner, évidemment, le match", a déclaré Mladenovic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest