F1: Le Grand Prix de Chine reporté sur les craintes du coronavirus

La course de Shanghai, la quatrième de la nouvelle saison, devient la dernière manifestation sportive – mais de loin la plus médiatisée – à avoir été victime de l'épidémie de virus qui a tué plus de 1100 personnes en Chine, où elle est apparue à la fin de l'année dernière.

Le report met également en doute la course inaugurale au Vietnam, qui a lieu deux semaines auparavant mais où il y a également eu des cas de COVID-19.

"La FIA et @ F1 continuent de travailler en étroite collaboration avec les équipes, le promoteur, le CAMF et les autorités locales pour surveiller la situation", a déclaré la FIA à propos du report de Shanghai.

"Toutes les parties prendront le temps approprié pour étudier la viabilité d'autres dates potentielles plus tard dans l'année si la situation s'améliore."

Cela pourrait s'avérer délicat avec la FIA organisant un 22 Grand Prix record cette saison, y compris la course de Shanghai.

Partie importante du calendrier

La FIA a ajouté: "Le Grand Prix de Chine est depuis longtemps un élément important du calendrier de la F1 avec de nombreux fans passionnés. La communauté FIA F1 se réjouit à l'idée de courir en Chine dès que possible et souhaite à tout le monde le meilleur dans cette période difficile.

"La situation mondiale concernant ce virus continuera d'être surveillée par la FIA en ce qui concerne d'autres événements de sport automobile."

Le directeur de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, s'exprimant lundi à Londres, a déclaré que ne pas se rendre à Shanghai serait une "honte".

"Nous avions des tribunes complètes l'année dernière", a-t-il dit, ajoutant que la Chine commençait à devenir "un marché vraiment important en termes de suivi des fans".

"Ne pas y aller ne serait pas formidable pour les fans et pour nous-mêmes, mais la santé passe avant tout."

La Chine a été forcée d'annuler ou de reporter une multitude d'événements sportifs en raison de l'épidémie de coronavirus, de la suspension de tout le football dans le pays au report du premier tournoi de badminton de la saison de la tournée mondiale 2020.

Le pays le plus peuplé du monde est devenu de plus en plus un moteur dans l'accueil de sport international ces dernières années, mais son calendrier sportif a été plongé dans le chaos.

Les Championnats du monde d'athlétisme en salle, prévus à Nanjing du 13 au 15 mars, ont été reportés d'un an.

Le Grand Prix chinois de Formule E, qui doit avoir lieu à Sanya, sur l'île méridionale de Hainan, le 21 mars, a été annulé "après une consultation étroite" avec les autorités gouvernementales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest