Entrée des étrangers interdite à l’Institut national des sports de Patiala: rapport


Le département de la santé de Patiala a interdit samedi l’entrée d’étrangers à l’Institut national des sports (NIS) en raison de l’augmentation des cas de COVID-19 à travers le pays. Les athlètes d’élite indiens, y compris les athlètes olympiques, s’entraînent à Patiala et leur zone fonctionnelle est déjà dans la «zone verte» et interdite à toute personne résidant en dehors du campus.

« Oui, l’entrée d’étrangers a été interdite. Nous en avons été informés », a déclaré à PTI une source au courant du développement sous des conditions d’anonymat.

Plus tôt vendredi, l’Autorité sportive indienne (SAI) a annoncé des « vacances d’été » de trois semaines dans ses centres nationaux d’excellence (NCOE) en raison de la flambée incessante des cas de COVID-19, mais a déclaré que la liaison olympique continuera à s’entraîner dans leurs camps en cours

L’Inde a signalé plus d’un cas lakh ces derniers jours.

Compte tenu de l’augmentation des cas de COVID-19 en Inde et en gardant à l’esprit la santé et la sécurité des athlètes, l’Autorité sportive indienne a pris la décision d’autoriser les vacances d’été dans tous les centres nationaux d’excellence (NCOE) pendant une période de trois semaines », avait déclaré SAI.

Cette décision n’aura cependant aucun impact sur les athlètes olympiques.

« … les athlètes d’élite qui font partie des camps nationaux et s’entraînent pour les Jeux olympiques et d’autres compétitions internationales aux NCOE continueront de rester et de s’entraîner dans leurs campus respectifs.

« Leurs partenaires d’entraînement seront également autorisés à s’entraîner avec eux. Les athlètes qui doivent assister à des cours ou doivent se présenter aux examens seront autorisés à rester sur le campus et disposeront de toutes les installations.

« Tous les athlètes et le personnel qui restent subiront un test hebdomadaire de RT PCR. »

La décision est intervenue après que des tests effectués dans ses centres de Patiala, Bengaluru et Sonipat ont soulevé un nombre important de cas positifs parmi les athlètes et le personnel de soutien.

Cependant, aucun des athlètes concernés n’était à destination de Tokyo.

La SAI a déclaré qu’elle organiserait le retour en toute sécurité de tous les athlètes NCOE qui rentrent chez eux.

«Les athlètes recevront des billets d’avion du NCOE à l’aéroport le plus proche de leur ville natale et ceux qui vivent dans un rayon de 500 km recevront des billets de train AC 3 Tier», a-t-il déclaré.

Promu

Comme indiqué dans la dernière SOP de l’ISC, l’organisme sportif nodal effectuera des tests hebdomadaires de RT-PCR pour les athlètes, les entraîneurs et le personnel de soutien qui restent sur le campus pour assurer une surveillance étroite de la situation COVID.

SAI a effectué des tests de RT-PCR de précaution de masse dans les NCOE de Kolkata, Thiruvananthapuram, Sonepat et Lucknow. Sur les 1477 tests qui ont été effectués dans ces centres, seulement 17 personnes ont été testées positives, ce qui représente 1,15% du total des tests effectués.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest