Éliminatoires pour la Coupe du Monde de la FIFA : l’Inde bat le Bangladesh 2-0 après le doublé de Sunil Chhetri


Talisman Sunil Chhetri a offert à l’Inde sa première victoire en six ans lors des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA alors que son doublé a battu le Bangladesh 2-0 lors de leur match du tour préliminaire à Doha lundi. Chhetri a ouvert le score à la 79e minute lorsqu’il a dirigé un centre d’Ashique Kuruniyan depuis la gauche. Il a ensuite scellé le résultat en frisant un tir à longue distance dans le temps additionnel. Entamant le match sur le banc, le remplaçant de deuxième mi-temps Ashique a délivré un centre de la gauche pour Chhetri, qui, après une course éclatée et sous un angle aigu, s’est brillamment dirigé derrière Topu Barman, au stade Jassim Bin Hamad. C’était à nouveau cet homme Chhetri alors qu’il terminait sa soirée avec une autre belle frappe en prolongation (90+2) après avoir reçu le ballon de Suresh Singh du flanc droit.

Les doubles buts ont permis à l’Inde d’enregistrer sa première victoire dans ce qui s’est avéré être l’une de ses pires campagnes de qualification pour la Coupe du monde depuis de nombreuses années.

C’était aussi leur première victoire en éliminatoires de la Coupe du monde à l’extérieur en 20 ans. Leur dernière victoire en éliminatoires de la Coupe du monde était un résultat 1-0 contre Guam en novembre 2015 à Bengaluru.

L’Inde n’est déjà pas en lice pour une place dans la Coupe du monde de l’année prochaine, mais reste dans le compte pour une place dans la Coupe d’Asie 2023.

Une Inde confiante s’est retrouvée dans la moitié de terrain adverse après le 73e but de Chhetri dans le football international et le mouvement a fonctionné pour l’entraîneur assiégé Igor Stimac alors que le capitaine a marqué le sien et le deuxième de l’équipe juste avant le coup de sifflet final.

Bien qu’elle soit en tête, l’Inde a cherché à ajouter à son bilan avec Ashique et Chhetri se liant bien, même si la plupart des joueurs du Bangladesh ont progressé à la recherche d’un égaliseur.

En fin de compte, l’égalisation ne s’est pas concrétisée, mais l’Inde a sûrement terminé sur un bon pied, donnant à sa campagne le coup de pouce bien nécessaire après une série de sorties sans victoire.

Avec ses deux buts, Chhetri, deuxième meilleur buteur du football international parmi les joueurs actifs, a plus que compensé le échappé à la 63e minute lorsque le capitaine non marqué a raté une tête libre après un beau ballon de Brandon Fernandes.

Avec l’aimable autorisation du résultat, l’Inde est passée à six points en sept matches, tandis que le Bangladesh en est à deux points sept matches.

L’Inde affrontera ensuite l’Afghanistan lors de son dernier match de championnat de groupes le 15 juin. Stimac a effectué trois changements par rapport à l’équipe qui a affronté le Qatar lors du dernier match. Les Blue Tigers ont pris un départ prudent, jouant entre eux tout en cherchant des écarts.

A la 2e minute, Rakib Hossain s’est fait flasher le jaune pour un tacle sur Brandon Fernandes. La première vraie chance de l’Inde s’est présentée à la 15e minute lorsque le ballon en profondeur de Brandon entre les deux défenseurs centraux a trouvé Manvir Singh en plein dans la surface.

Avec seulement le gardien rival Anisur Rahaman à battre, Manvir n’a pas réussi à le faire assez rapidement et a permis à la défense rivale de se regrouper à temps. Le Bangladesh a été rasé de près à la 35e minute lorsque la tête de Chinglensana Singh sur un corner de Brandon a été dégagée sur la ligne par Riyadul Hasan.

En changeant, Mohammed Yasir a remplacé Udanta Singh et Ashique a remplacé Bipin à la 46e minute.

À l’heure de jeu, l’Inde a fait venir son troisième remplaçant, Liston Colaco à la place de Manvir. Presque immédiatement, le capitaine rival Jamal Bhuyan a reçu le jaune après que Suresh l’ait dépassé sur le flanc droit.

Sur le coup franc résultant, Brandon a réussi à trouver un Chhetri non marqué dans la surface mais sa tête n’était pas cadrée.

L’effort à longue distance de Glan Martins a valu à l’Inde un corner à la 73e lorsqu’il a dévié un défenseur rival au-dessus de la ligne de but. Mais l’agonie de l’Inde s’est poursuivie alors que Subhashish Bose, tout banalisé, n’a pas réussi à guider sa tête dans le but.

Une minute plus tard, Asahique a reçu un carton jaune pour une faute sur Riyadul.

Promu

L’Inde a finalement réussi à sortir de l’impasse lorsque le skipper s’est connecté avec un centre d’Ashique sous un angle aigu pour envoyer le ballon devant le gardien du Bangladesh Rahman.

Le Bangladesh a commencé à jeter des corps en avant à la recherche de l’égalisation, mais a souvent été contrecarré par la défense indienne

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest