Dutee Chand Hogs Limelight, deux records d'athlétisme nationaux brisés

Deux records nationaux ont été brisés et la sprinteuse du 100 m, Dutee Chand, accaparée par les feux de la rampe lors de la journée d'ouverture des championnats nationaux d'athlétisme de la Coupe de la Fédération à New Delhi jeudi.

L'athlète Dutee d'Odisha a réussi un chrono de 11,33 secondes au 100 m féminin pour remporter la médaille d'or et effacer le record national de Rachita Mistry datant de 16 ans, soit 11,38 secondes.

Une autre athlète d’Odisha, Amiya Kumar Mallick, a également battu le record national du 100 m sprint masculin en 10,26 secondes en demi-finale, améliorant ainsi la marque nationale antérieure de 10h30 tracée par Abdul Najeeb Qureshi en 2010.

Mallick, toutefois, n’a pas réussi à terminer sur le podium lors de la finale du 100 m masculin en raison de l’attraction gauche du jarret.

Cependant, aucun des athlètes ne pouvait se qualifier pour les Jeux olympiques de Rio le premier jour de la compétition. Les championnats de trois jours, le premier grand événement de la saison, ont également servi de qualification pour les Jeux de Rio.

Dutee, 20 ans, qui a remporté une «affaire de genre» historique devant le tribunal d'arbitrage du sport contre l'IAAF, l'organe mondial de l'athlétisme, en juillet dernier, a toutefois raté la norme de qualification des Jeux olympiques de Rio de 11,32 secondes d'un centième de seconde.

Srabani Nanda, son collègue d’Odisha, a terminé deuxième en 11,45 secondes, tandis que HM Jyothi, représentant de la banque Canara, a terminé troisième en 11,46 secondes dans la finale des pistes de Jawaharlal Nehru.

Interdit aux compétitions en 2014 en vertu de la politique de l'IAAF en matière d'hyperandrogénie, elle a interjeté appel devant le tribunal arbitral du sport de Lausanne, qu'elle a remporté l'année dernière pour se préparer à son retour à l'athlétisme.

Une dame ravie a déclaré que tous ses efforts et sa concentration, malgré les distractions et les déceptions de ces dernières années, lui ont procuré de riches dividendes.

"Je ne pouvais pas me qualifier pour les Jeux olympiques de Rio, mais je ne suis pas déçu par cela. Je suis extrêmement heureux, le record national m'est maintenant. C'est très tôt dans la saison, c'est la première compétition et j'ai encore trois mois pour me qualifier pour le Olympiques de Rio ", a déclaré la défunte après avoir remporté la course.

"J'ai surmonté toutes les déceptions liées à mon cas (concernant la politique d'hyperandrogénisme de l'IAAF). Après avoir remporté le procès devant la CAS, je me suis concentré sur ma course à pied et avec l'aide de mon entraîneur personnel (N Ramesh) et de mon puits Mes souhaits, je pourrais y parvenir ", a déclaré Dutee, qui s'entraîne à l'Académie Puellela Gopichand d'Hyderabad.

Interrogée sur tout changement dans la course de Dutee ayant conduit à son record national, l’entraîneur Ramesh a déclaré: "Dutee commence toujours rapidement, mais elle a besoin de plus de puissance pour pouvoir terminer la course en force. Nous avons donc apporté des changements frappez le bloc avec plus de puissance afin qu'elle commence avec plus de puissance, en plus de démarrer rapidement les blocs.

"J'espère que la dutee sera désormais incluse dans le programme gouvernemental du podium cible olympique. Ce sera mieux si elle est envoyée pour un séjour d'entraînement à l'étranger. Ici en Inde, la température continuera d'augmenter et les chances de qualification pour Rio seront plus grandes dans les compétitions extérieures Nous adresserons une demande au ministère des Sports et à l’Autorité des sports de l’Inde. "

Jyotisankar Debnath (Bihar) a remporté la médaille d’or en 10.41 secondes, tandis que Krishnakumar Rane (10.44secs) et Mohd Abdul Qureshi (10.50secs) ont terminé respectivement deuxième et troisième.

Amiya Kumar Mallick, qui a établi un record national au 100 m masculin mais a terminé quatrième en 10,51 secondes, a déclaré qu'il était difficile pour un athlète de courir trois courses en une journée et de courir aussi au 100 m.

"Il est difficile de courir trois courses (rondes préliminaires, demi-finales et finales) en une journée. J'ai eu un tirage au jarret gauche en demi-finale et je ne pouvais donc pas bien me qualifier pour la finale", a déclaré Mallick.

Incidemment, Mallick était l'un des athlètes qui a dépassé le temps de qualification des Jeux de Rio de 10,16 secondes au match aller du Grand Prix d'Inde, qui s'est tenu le 24 avril au même endroit ici. Mais sa synchronisation n'a pas été utile car il a été enregistré manuellement en raison d'une panne de courant.

"Il me reste trois mois pour me qualifier pour les Jeux olympiques de Rio. Je ne suis pas campeur et je ne suis pas parmi ceux qui sont envoyés pour s'entraîner à l'étranger. Je vais approcher la Fédération indienne d'athlétisme pour qu'elle m'inclue au camp et que je l'envoie à l'étranger pour m'entraîner. J'espère se qualifier pour les Jeux olympiques de Rio ", at-il déclaré.

Au lancer du poids masculin, Inderjeet Singh, champion d'Asie en titre et lié aux Jeux de Rio, a été poussé à la deuxième place, surpris par Tajinderpal Singh Toor de l'ONGC, qui a remporté la médaille d'or avec un lancer de 19,93 m.

Inderjeet, qui vient de rentrer des États-Unis après un entraînement avec des fonds du gouvernement dans le cadre du programme TOP, a fait un effort de 19,17 m pour terminer deuxième. Inderjeet a un record personnel de 20,65 m.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest