Des joueurs indiens demandent à l'AITA de demander un lieu neutre

Les joueurs et la direction de l’équipe ont été déçus et après avoir discuté de la question entre eux, ils ont décidé de s’approcher de la fédération.

"Nous avons demandé à l'AITA de demander un lieu neutre", a déclaré le capitaine indien Mahesh Bhupathi.

Un autre joueur, qui n'a pas souhaité être nommé, a déclaré que l'équipe était "assez surprise" de la façon dont l'AITA avait géré la situation.

L'AITA a déclaré qu'elle s'acquitterait des formalités de visa nécessaires si les affrontements des 14 et 15 septembre étaient résolus par l'ITF à la suite d'un nouveau contrôle de sécurité.

Une section de l'AITA est également surprise que le gouvernement indien ne soit pas prêt à prendre position, malgré l'escalade de la tension entre les deux pays à la suite de la suppression récente du statut spécial accordé au Jammu-et-Cachemire.

Le ministre des Sports, Kiren Rijijiu, a déclaré lundi que le match nul du Groupe 1 pour l'Asie Océanie n'étant pas une série bilatérale et que l'organisation mondiale organisant la Coupe Davis ne pouvait empêcher les joueurs de tennis de se rendre au Pakistan.

"Nous comprenons que la charte olympique n'autorise pas l'intervention du gouvernement, mais que c'est une question de vie pour les joueurs. Le gouvernement intervient toujours lorsque des citoyens indiens sont bloqués à l'étranger et tentent de garantir leur retour dans leur pays", a déclaré un responsable du condition d'anonymat.

"Les joueurs de tennis ne sont-ils pas des citoyens indiens? Comment le gouvernement peut-il risquer leur vie en ne les arrêtant pas?" Il a demandé.

L’AITA est également critiquée pour ne pas avoir cherché un lieu neutre malgré les circonstances.

"Il est difficile de comprendre pourquoi l'AITA n'a pas demandé de changement de lieu en termes clairs. Pourquoi tournent-ils autour du pot? Les joueurs ont-ils une signification pour eux", a déclaré un autre responsable.

Aucune équipe indienne de la Coupe Davis n’est allée au Pakistan depuis 1964 et les relations bilatérales de cricket entre les deux pays sont en sommeil depuis l’attaque terroriste de 2008 à Mumbai.

Depuis 2017, le Pakistan a disputé quatre de ses cinq matchs à domicile à Islamabad, accueillant la Corée, la Thaïlande, l'Ouzbékistan et l'Iran.

Hong Kong avait refusé de se rendre au Pakistan en 2017, ce qui leur avait permis de se déplacer.

La dernière fois que le Pakistan a joué sur un terrain neutre, c'était lors de la Coupe du Monde 2016 à Colombo en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest