Décès du triple champion olympique du triple saut Viktor Saneyev à l’âge de 76 ans

Photo d’archives de Viktor Saneyev.© Twitter

Le triple champion olympique du triple saut et ancien détenteur du record du monde Viktor Saneyev est décédé à l’âge de 76 ans, a annoncé lundi le World Athletics. Né en Géorgie le 3 octobre 1945, Saneyev a remporté ses titres olympiques lors de trois Jeux consécutifs, remportant son premier à Mexico en 1968 avant de nouveaux succès pour l’Union soviétique à Munich en 1972 et à Montréal en 1976. Quatre ans plus tard à Moscou, il ajoute une médaille d’argent olympique à sa collection, tandis qu’il remporte ses deux titres européens en 1969 et 1974.

La carrière olympique de Saneyev a commencé à l’âge de 23 ans et il a fait ses débuts dans un style superbe. Gagnant l’or avec un bond record du monde de 17,39 m, il s’agissait de son deuxième record du monde de la journée lors d’une compétition épique au cours de laquelle la marque mondiale a été améliorée à quatre reprises.

Lors des qualifications de la veille, l’Italien Giuseppe Gentile avait battu un record du monde de 17,10 m et l’avait amélioré à 17,22 m au premier tour de la finale à Mexico. Saneyev est allé un centimètre plus loin au troisième tour avant que le Brésilien Nelson Prudencio ne réponde avec un bond de 17,27 m au cinquième tour. Cependant, Saneyev n’était pas prêt à être battu et il s’est amélioré de 16 centimètres supplémentaires pour remporter le titre.

Il remporte son premier titre européen à Athènes l’année suivante puis à Munich en 1972 il saute à 17,35 m pour défendre avec succès son titre olympique. Il avait perdu le record du monde face à Pedro Perez Duenas en 1971 mais l’a récupéré après sa deuxième victoire olympique, en sautant 17,44 m à Soukhoumi le mois suivant. C’était un record qu’il détiendra pour les trois prochaines années.

Après avoir regagné son titre européen en 1974, Saneyev a remporté son troisième titre olympique consécutif en 1976 à Montréal. Puis, en 1980 à Moscou à l’âge de 34 ans, il a frôlé une quatrième médaille d’or olympique en terminant deuxième avec 17,24 m, à seulement 11 centimètres de la marque gagnante de Jaak Uudmae.

Saneyev – également six fois champion d’Europe en salle – a pris sa retraite de l’athlétisme de compétition après les Jeux olympiques de 1980 et a ensuite travaillé pour le club Dynamo Tbilissi.

Promu

Il a ensuite travaillé comme entraîneur en Australie et c’est à Sydney que le grand du triple saut est décédé. Saneyev laisse dans le deuil sa femme Yana et leur fils Alex.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest