David Pemsel est nommé chef de la direction de la Premier League

La Premier League a nommé David Pemsel au poste de directeur général. Il a annoncé mercredi qu'il assumerait ce rôle "au plus tard en avril 2020". En novembre dernier, la ligue avait choisi Susanna Dinnage pour le poste mais, après avoir accepté son poste, elle a changé d’avis et a décidé de ne plus vouloir ce poste. La ligue a déclaré que la nomination de Pemsel avait été approuvée à l'unanimité lors d'une assemblée extraordinaire des actionnaires de la ligue. Pemsel est directeur général du groupe de médias Guardian.

Bruce Buck, président du comité de nomination de la Premier League, a déclaré: "Nous sommes ravis d'accueillir David dans la Premier League. Son style simple et son intégrité personnelle font de lui une personne idéale pour diriger l'entreprise.

"Au Guardian, il a fait preuve d'un leadership fort au cours d'une période de changement et de transformation."

Buck a félicité Richard Masters pour sa performance en tant que directeur général par intérim.

"Je suis ravi d'avoir eu cette opportunité incroyable", a déclaré Pemsel. "La Premier League est la ligue de football la plus regardée au monde et je suis très enthousiaste pour en être un élément clé."

Dinnage s'est retirée à la fin de 2018 pour rester dans son rôle avec le groupe de chaînes de télévision Discovery. Sa nomination a été saluée comme une avancée significative pour les femmes dans l'administration du sport.

Lorsque Pemsel prendra ses fonctions, il deviendra le successeur permanent de Richard Scudamore, qui avait rejoint la Premier League en tant que directeur général en 1999. Il a été président exécutif de juin 2014 jusqu'à sa retraite en novembre 2018.

Scudamore est à l'origine de l'énorme succès commercial de la Premier League, en particulier pour les droits de télévision nationaux et étrangers.

Lorsque Scudamore a pris ses fonctions de directeur général en 1999, l’accord relatif aux droits de télévision accordés par la Premier League s’élevait à environ 670 millions de livres.

Sky et BT Sports ont convenu de payer près de 4,5 milliards de livres pour diffuser 160 matches entre 2019-2020 et 2021-2022, tandis que les droits de l'outre-mer ont rapporté à la ligue 4,2 milliards supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest