Daniel Ricciardo domine les deuxièmes essais libres à Monaco, Lewis Hamilton Struggles

Daniel Ricciardo a inscrit le meilleur temps pour Red Bull, devant les deux Mercedes lors de la deuxième séance d'essais libres disputée jeudi, pour la 74ème édition du Grand Prix de Monaco.

L’Australien a réussi un meilleur tour sur le circuit urbain de la Méditerranée en une minute et 14,607 secondes, soit plus de six dixièmes de seconde plus vite que le triple champion en titre Lewis Hamilton et à près de neuf dixièmes du leader du championnat, Nico Rosberg.

Pour endosser le renouveau de Red Bull, Max Verstappen, l'adolescent de son coéquipier qui bat tous les records de record, a terminé quatrième juste derrière Rosberg.

Le Russe Daniil Kvyat, remplacé par un Néerlandais de 18 ans à Red Bull, a terminé cinquième pour Toro Rosso, devant son coéquipier Spaniard Carlos Sainz et le Finlandais Finn Kimi Raikkonen, septième.

Le Mexicain Sergio Perez se classait huitième pour Force India devant le quatre fois champion allemand Sebastian Vettel dans la deuxième Ferrari et le champion 2009 du Britannique Jenson Button de McLaren Honda.

Vettel était l'un des nombreux pilotes à avoir fait connaissance avec les barrières autour des rues bordées d'acier de la principauté de la Méditerranée lors d'une session qui a provoqué une série d'interruptions de la voiture de sécurité virtuelle (VSC).

Celles-ci ont été motivées par des excursions inattendues hors piste du Brésilien Felipe Nasr de Sauber au coin de Ste Dévote, le Français Romain Grosjean heurtant les barrières à la sortie de la chicane de son Haas, suivi d'un accident similaire par Rio Haryanto (Manor, Indonésie).

Vettel a ensuite ajouté son nom à la liste lorsqu'il a perdu le contrôle de Mirabeau et endommagé l'arrière de sa Ferrari. "Je me suis écrasé", a-t-il déclaré à la radio de l'équipe. "J'ai endommagé l'aile arrière … Prends-en un de rechange."

Le Danois Kevin Magnussen a ensuite emboîté le pas au dernier virage lorsqu'il est entré dans les barrières à la sortie de Rascasse juste avant que Vettel n'embrasse à nouveau le mur de Ste Dévote. Mercedes a évité les ennuis, mais n'a pas été en mesure de réitérer sa suprématie lors de la séance d'ouverture gratuite de la matinée, lorsque Hamilton a dominé les temps.

À la fin de la séance de l'après-midi, Hamilton a subi un léger contretemps qui a révélé les pressions: un cric se renversant pendant les travaux de sa voiture et un trou dans la section du nez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest