Coupe d’Afrique des nations : Kelechi Iheanacho éclipse Mohamed Salah, Riyad Mahrez

Kelechi Iheanacho a éclipsé ses coéquipiers de la Premier League Mohamed Salah et Riyad Mahrez mardi alors que le Nigeria a fait un début gagnant dans sa campagne de Coupe d’Afrique des Nations et que l’Algérie, tenante du titre, a eu lieu. L’attaquant de Leicester City a marqué le seul but à la 30e minute alors que le Nigeria a battu l’Egypte terne 1-0 lors d’un affrontement de gros calibres du Groupe D dans la ville de Garoua, dans le nord-ouest. Son vainqueur du match et sa performance globale ont valu à Iheanacho le prix de l’homme du match un jour où le prolifique buteur de Liverpool Salah et l’ailier de Manchester City Mahrez n’ont pas brillé.

Le capitaine Salah a coupé une figure isolée et frustrée au stade Roumde Adjia et lorsqu’il a eu une chance de marquer en seconde période, sa prod a été sauvée par la botte du gardien de but Maduka Okoye.

Ce fut une soirée par ailleurs sans incident pour le gardien nigérian, qui devait s’attendre à être appelé plus souvent à l’action contre le record de sept fois champion d’Afrique.

« Nous avions trois choses en tête : gagner, conserver le ballon et couper l’approvisionnement de Salah », a déclaré l’entraîneur par intérim du Nigeria Augustine Eguavoen.

« Chaque match sera traité comme une finale car chaque équipe au Cameroun doit être respectée quel que soit le nom du pays. Il n’y a plus de nations mineures du football en Afrique donc si vous ne planifiez pas et ne faites pas l’effort, vous pouvez être choqué,  » il ajouta.

Il s’agissait de la huitième rencontre des Super Eagles et des Pharaons dans le tournoi phare d’Afrique et le Nigeria, triple champion, en a remporté quatre et fait deux nuls.

Le Nigeria a réussi après une préparation difficile au cours de laquelle l’entraîneur allemand Gernot Rohr a été limogé à la suite d’un parcours de qualification peu impressionnant pour la Coupe du monde et l’ancienne star nationale Eguavoen a pris la direction provisoire.

L’équipe d’Eguavoen était privée des attaquants Victor Osimhen, Emmanuel Dennis et Odion Ighalo pour diverses raisons, mais son équipe est passée à l’offensive dès le coup d’envoi et l’a rendu fier.

L’ailier rapide Moses Simon a joué un rôle majeur lorsque les Super Eagles ont pris la tête du stade d’une capacité de 30 000 personnes.

– La Guinée-Bissau toujours sans victoire –

Son centre n’a été que partiellement dégagé par Ahmed Hegazy et le Nigérian Joseph Aribo a donné un signe de tête à Iheanacho, qui a martelé une demi-volée devant le gardien Mohamed Elshenawy.

Après le dernier match du Groupe D, la Guinée-Bissau n’a toujours pas remporté de victoire en trois matches de Coupe des Nations, Judilson ‘Pele’ Gomes ayant raté un penalty et les boiseries ont sauvé le Soudan à deux reprises lors d’un match nul 0-0.

L’Algérie était la grande favorite pour remporter le match d’ouverture du Groupe E contre la Sierra Leone, une équipe peu classée faisant sa première apparition en Coupe des Nations depuis 1996.

Mais le capitaine Mahrez n’a pas pu inspirer son équipe dans la ville portuaire atlantique de Douala et plusieurs excellents arrêts du gardien sierra-léonais Mohamed Kamara l’ont vu élu homme du match.

Son meilleur moment est venu en seconde période lorsque Yacine Brahimi a percé, mais le gardien a retenu son tir lors de la deuxième tentative.

La Côte d’Ivoire, considérée comme la plus grande menace pour l’Algérie dans la section, affronte la Guinée équatoriale mercredi dans un match offrant aux deux équipes une chance de prendre la tête du classement.

Le tirage au sort a permis à l’Algérie de prolonger sa remarquable série d’invincibilités en compétition à 35 matchs, à seulement deux du record de l’Italie de 37 sans défaite.

La chaleur et l’humidité d’un coup d’envoi en milieu d’après-midi au stade Japoma n’ont pas aidé, mais la Sierra Leone mérite un énorme crédit pour son affichage.

« Nous étions face à des adversaires bien organisés et les conditions météorologiques étaient difficiles. Il faisait très, très chaud et extrêmement humide », a déclaré le sélectionneur algérien Djamel Belmadi.

Promu

« Nous sommes proches du record d’invincibilité de l’Italie, ce qui est bien. Nous sommes invaincus depuis trois ans, mais nous n’y pensons pas avant chaque match. Nous voulions juste gagner aujourd’hui », a-t-il ajouté.

L’entraîneur anglais de la Sierra Leone, John Keister, a déclaré : « Nous sommes ici pour faire notre truc. Reste à savoir si nous serons une surprise dans ce tournoi. Je ne veux pas m’emballer après un match. »

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest