Coronavirus: l'Inde propose d'accueillir les qualifications olympiques de boxe après l'annulation de Wuhan

La Fédération indienne de boxe (BFI) a proposé d'accueillir le tournoi de qualification olympique du mois prochain, qui a été annulé dans la ville chinoise de Wuhan à la suite de l'épidémie de coronavirus. Les qualifications sont prévues du 3 au 15 février mais le calendrier est devenu incertain à la suite de la crise sanitaire à Wuhan, qui a jusqu'à présent fait 17 morts et infecté plus de 550 personnes. "… pour une raison quelconque, si l'événement doit être déplacé vers un autre pays, la Fédération indienne de boxe serait prête à accueillir cet événement de qualification pour l'Asie et l'Océanie 2020", a déclaré le président du BFI, Ajay Singh, dans une lettre au président. du groupe de travail du Comité international olympique (boxe) Morinari Watanabe.

"Nous proposons d'organiser cet événement au K D Jadhav Indoor Hall, au Complexe Indira Gandhi Stadium, à New Delhi, où nous avons précédemment accueilli le Championnat du monde de boxe féminine AIBA Elite en novembre 2018", a-t-il ajouté.

Le processus de qualification olympique pour la boxe est actuellement administré par le groupe de travail du CIO après la suspension de l'Association internationale de boxe (AIBA) pour allégation de mauvaise gestion administrative et de fraude financière.

La proposition du BFI a été soutenue par l'Association olympique indienne (IOA).

"Ma demande à vous, si vous pouviez considérer l'offre de BFI pour laquelle IOA assure à IOC et à vous son soutien et sa coopération sans réserve", a déclaré le président de IOA Narinder Batra dans une lettre à Watanbe.

L'Inde, qui a accueilli les Championnats du monde juniors féminins en 2017 et les Championnats du monde féminins seniors, accueillera le joyau masculin 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest