Coronavirus: le Grand Prix F1 du Vietnam va de l'avant malgré les craintes de virus

Le premier Grand Prix de Formule 1 du Vietnam aura lieu à Hanoï en avril comme prévu, ont annoncé mardi les organisateurs à l'AFP, évitant le sort du Grand Prix de Chine qui a été reporté en raison de l'épidémie mortelle de coronavirus. Le virus, qui a tué plus de 1 800 personnes en Chine, a saccagé le calendrier sportif asiatique, forçant le report des événements majeurs, dont le rugby à sept de Hong Kong. Mais les autorités vietnamiennes ont déclaré que la course inaugurale de F1 du pays se déroulerait comme "prévue" le 5 avril, a déclaré à l'AFP Le Ngoc Chi, PDG du Grand Prix du Vietnam.

Cela va à l'encontre des craintes croissantes concernant la propagation du virus depuis la Chine voisine et le risque de transmission parmi les foules attendues pour faire le voyage vers la capitale vietnamienne.

"Le temps pour la … course F1 ne sera ni reporté ni retardé", a déclaré mardi à Tran Trung Hieu, directeur adjoint du département du tourisme de Hanoi, les médias officiels.

"Bien qu'il s'agisse d'un événement sportif, il a un impact très énorme sur le tourisme au Vietnam et à Hanoi", a-t-il déclaré, ajoutant que toutes les mesures seront prises pour garantir la sécurité.

Des journalistes de l'AFP ont vu des travailleurs construire des stands sur l'hippodrome alors que la construction se poursuivait cette semaine.

La semaine dernière, le Vietnam est devenu le seul pays en dehors de la Chine à imposer une quarantaine de masse d'une communauté pour contenir un groupe de cas de virus.

Des points de contrôle ont été installés autour des six villages qui composent Son Loi, à environ 40 kilomètres (25 miles) à l'extérieur de Hanoi après que six personnes y ont été détectées avec le virus.

Le Vietnam, qui partage une frontière poreuse avec la Chine, compte 16 cas confirmés de coronavirus, y compris ceux de Son Loi.

Il a interdit tous les vols à destination et en provenance de la Chine continentale dans le but d'empêcher la propagation du virus.

Il a également suspendu les nouveaux visas de tourisme pour les ressortissants chinois ou étrangers qui étaient en Chine au cours des deux dernières semaines.

Le pays communiste aura son premier aperçu du faste et du glamour de la Formule Un avec la course de Hanoi, alors que le sport tente d'atteindre de nouveaux marchés en Asie du Sud-Est.

Hanoi a misé gros sur la popularité de l'événement, en signant l'année dernière un accord de 10 millions de dollars avec la Formule 1 qui, selon les médias, coûterait 60 millions de dollars par an au Vietnam.

Les frais ont été intégralement récupérés par le plus grand conglomérat privé du pays, VinGroup, qui espère éblouir avec une course de nuit sur une piste de rue.

L'engagement de tenir la course sera probablement bien accueilli par les chefs de Formule 1 qui se démènent pour intégrer la course reportée de Shanghai dans le calendrier de cette saison.

Le GP de Chine, prévu pour le 19 avril, a rejoint la semaine dernière les championnats du monde d'athlétisme en salle et les tournois de golf de la tournée européenne et de la LPGA en étant mis à l'écart en raison de l'épidémie mortelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest