Coronavirus: Bajrang Punia fera un don de six mois pour combattre le COVID-19 et demande le report des Jeux olympiques de Tokyo

Le lutteur vedette Bajrang Punia a décidé lundi de donner son salaire de six mois pour lutter contre la pandémie de COVID-19 et a appelé à un report des Jeux olympiques de Tokyo, affirmant que le méga-événement perdra de son éclat s'il se poursuit en l'absence de nations qui se sont déjà retirées. Bajrang, 25 ans, est l'un des prétendants aux médailles de l'Inde aux Jeux, qui sont douteux en raison du coronavirus, qui a coûté la vie à plus de 15 000 personnes et infecté plus de 3 000 000 de personnes dans le monde.

Bajrang, médaillé de bronze au Championnat du monde 2019, travaille avec les Chemins de fer en tant qu'officier en service spécial (OSD).

"J'ai décidé de faire don de mon salaire de six mois", a tweeté Bajrang et a immédiatement mérité les éloges du ministre des Sports Kiren Rijiju, qui a déclaré qu'il s'agissait d'un effort louable.

Parlant à PTI, Bajrang a déclaré: "Avant les Jeux olympiques, nous devons lutter contre le coronavirus. Si la situation ne s'améliore pas et se poursuit pendant 2-3 mois, il sera parfaitement correct de reporter les Jeux olympiques."

"S'il se déroule alors que le Coronavirus continue de faire des ravages, beaucoup de nations n'enverront pas leurs athlètes. Déjà le Canada et l'Australie ont dit qu'ils n'enverraient pas leurs athlètes. Quel est le point alors."

"Donc, ce n'est pas seulement le problème de l'Inde, c'est un problème mondial, qui doit être abordé en premier", a-t-il ajouté.

Bajrang s'entraîne dans un appartement à Sonipat tandis que son entraîneur Shako Bentinidis est parti pour la Géorgie.

L'entraîneur étranger indien pour les lutteuses Andrew Cook est également parti pour les États-Unis il y a quelques jours.

L'Association olympique indienne (IOA) indique qu'elle décidera de la participation du pays dans environ quatre semaines.

Le Comité International Olympique (CIO) subit d'énormes pressions pour reporter les Jeux.

Pendant ce temps, Vinesh Phogat, une autre prétendante à la médaille indienne aux Jeux, dit qu'elle s'est entraînée durement et peu importe ce qu'elle pense du report des Jeux.

"Je suis chez moi et la formation a été bonne jusqu'à présent. Peu importe ce que je dis, cela n'a pas d'importance", a-t-elle déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest