Championnats du monde féminins de boxe AIBA 2018: Mary Kom, Sonia, Lovlina, Simranjit et les demi-finales

Simranjit Kaur s'est qualifiée pour les demi-finales après avoir battu l'Irlandaise Amy Sara Broadhurst en quarts de finale féminin de 64 kg.

Sonia, de son côté, a battu la Colombienne Yeni M Yeni M Castenada 4: 1 pour réserver sa place en demi-finale.

L’Inde a également connu des revers lorsque Manisha Moun, Bhagyabati Kachari, Pinki Rani Jangra et Seema Pooina ont quitté la situation après avoir échoué.

"C'était un combat difficile. Pas très difficile mais pas très facile aussi. Il y a beaucoup de bons boxeurs chinois qui continuent à venir. J'ai affronté beaucoup d'entre eux, mais cet adversaire que je n'ai pas affronté plus tôt", a déclaré Mary Kom après son combat.

"Mais une fois que j'ai eu son jeu, j'ai réfléchi à quoi faire et je n'ai plus eu de problème par la suite", a-t-elle ajouté. La médaillée de bronze olympique affrontera la Corée du Nord Kim Hyang Mi en demi-finale jeudi.

L’Indien avait battu Kim aux Championnats d’Asie l’année dernière.

"Alors, je suis confiant de gagner mais pas trop de confiance", a-t-elle ajouté.

Dans un combat qui a vu peu d'action, Mary Kom était le meilleur boxeur avec des coups francs.

Plus important encore, le favori local a rarement permis à Wu d’obtenir un tir net.

Les cinq juges se sont prononcés en sa faveur avec les lignes de résultats suivantes: 30-27, 29-28, 30-27, 29-28, 30-27.

Mary Kom était à égalité avec la légende irlandaise Katie Taylor pour le nombre de médailles remportées avant cette édition.

Mais avec la victoire de mardi, le Manipuri est devenu le boxeur le plus titré du tournoi. Taylor exerce maintenant son métier dans le circuit professionnel.

(Avec des entrées PTI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest