Championnats du monde de lutte: Rahul averti bat Tyler Graff des États-Unis remportera le bronze dans la catégorie 61kg hommes

Rahul Aware a vaincu Tyler Graff, des États-Unis, 11 à 4 lors du combat pour la médaille de bronze des 61 kg du Championnat du monde de lutte masculine à Nur Sultan, dimanche. Rahul Aware menait 0-2 au début du combat mais est revenu avec force pour redresser la situation. À la première pause, Rahul a pris une avance de deux points sur Graff et au cours des trois dernières minutes du combat, il a augmenté son avance en prenant sept points d'un coup pour assurer à l'Inde une autre médaille dans le prestigieux tournoi. Après la médaille de bronze de Rahul, le décompte de l'Inde aux Championnats du monde de lutte a été porté à cinq, la meilleure performance du pays dans le tournoi.

Le précédent meilleur spectacle de l'Inde remonte à 2013, alors que le pays en avait trois dans la courtoisie Amir Dahiya (argent), Bajrang Punia (bronze) et Sandeep Tulsi Yadav (bronze en gréco-romain).

Aware était en contrôle total du combat et a sauté de joie à la fin, après avoir remporté la plus grande médaille de sa carrière. Le lutteur du Maharashtra avait remporté une médaille d’or aux Jeux du Commonwealth de 2018 et deux de bronze aux championnats d’Asie (2009, 2011).

L'Américain a surpris Aware avec une attaque à la jambe double, au moment du début du combat et a gagné deux points avec un takedown.

Cependant, il est devenu alerte et s'est échappé deux fois des attaques à la jambe simples de Graff. Il a également marqué des points de takedown consécutifs pour mener 4-2 à la pause.

En deuxième période également, Graff s'est emparé de la jambe droite d'Aware, mais l'Indien s'est sorti du pétrin de manière impressionnante. Il a ensuite écarté le combat de l'Américain en effectuant une série de mouvements – les takedowns et les exposants ont pris une avance de 10-2.

Il s'est encore consolidé lorsque l'Américain a perdu un défi. Finalement, il a gagné 11-4. Aware avait perdu une demi-finale pacy 6 à 6 face à Beka Lomtadze, médaillée d'argent au championnat d'Europe.

La matinée du dernier jour des championnats a apporté la nouvelle que Deepak Punia ne sera pas en mesure de disputer la finale de dimanche contre le grand Iranien Hazsan Yazdani en raison d'une blessure à la cheville subie lors de la demi-finale.

"Le pied gauche ne prend pas la charge. Il est difficile de se battre dans cette situation et cela aurait pu aggraver la blessure. Je sais que c'était une grande chance de lutter contre Yazdani mais je ne peux pas m'en empêcher", a déclaré Deepak à PTI.

Deepak était sorti du tapis en boitant et un œil droit enflé après sa demi-finale contre le Suisse Stefan Reichmuth. C'était un bon tirage pour Deepak et il l'a exploité pour obtenir la plus grande médaille de sa carrière.

Dans une course de rêve, Deepak a atteint la finale avec une victoire sur Reichmuth, le Colombien Carlos Arturo Mendez et le Kazakhstan kazakh Adilet Davlumbayev.

Il n'est devenu que le cinquième Indien à atteindre les Championnats du monde après Bishamber Singh (1967), Sushil Kumar (2010), Amit Dahiya (2013) et Bajarang Punia (2018). L'année dernière, il avait remporté le titre de champion du monde junior. Sushil Kumar reste le seul champion du monde indien. Il avait remporté une médaille d'or en 2010 à Moscou.

(Avec des entrées PTI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest