Championnats du monde de lutte: Bajrang Punia et Ravi Dahiya remportent le bronze pour l'Inde


Bajrang Punia a battu Tulga Ochir, de Mongolie, 8-7 lors du combat de 65 kg libre masculin pour remporter une médaille de bronze pour l'Inde lors des Championnats du monde de lutte en cours à Nur-Sultan, au Kazakhstan, vendredi. Bajrang Punia menait 2-6 après la première pause, mais il est revenu en force pour retourner le match en sa faveur. Bajrang Punia a remporté le match avec une marge d'un point. Dans l'autre combat, Ravi Dahiya a battu l'Iranien Reza Atrinagharchi 6-3 pour remporter une autre médaille de bronze pour l'Inde dans le prestigieux tournoi. Jeudi, Bajrang Punia et Ravi Dahiya se sont qualifiés pour les Jeux olympiques de Tokyo, qui devraient avoir lieu en 2020.

Ochir a mis Bajrang sous beaucoup de pression dès le début en poussant l'Indien hors du tapis pour prendre la tête. Il a verrouillé les bras de Bajrang pour empêcher les attaques, puis a effectué un lancer de quatre points pour mener 6-0. Bajrang est monté à bord avec un compteur et fidèle à son style a fait un superbe retour en deuxième période.

Il a d'abord effacé le déficit, puis a pris les devants avec une rafale de mouvements pour finalement clouer une étroite victoire de 8-7.

Bajrang avait remporté une médaille d'argent l'an dernier et une médaille de bronze lors de l'édition 2013 à Budapest. C'était son premier tournoi de la saison où Bajrang n'a pas atteint la finale bien qu'il se soit qualifié pour les Jeux olympiques de Tokyo dans ce championnat.

"Je n'oublierai jamais ce qu'ils m'ont fait. J'avais tellement le cœur brisé que je ne voulais même pas me battre pour le bronze. Le monde entier a vu ce qu'ils ont fait. J'avais travaillé si dur pour la médaille d'or du Championnat du Monde. J'en appelle à la UWW pour faire quelque chose ", a déclaré Bajrang au PTI après sa victoire, faisant référence à sa défaite en demi-finale.

"Mes entraîneurs m'ont dit que la médaille est une médaille, alors j'ai accepté de participer à ce combat. Je suis heureux d'avoir donné à l'Inde la troisième médaille mondiale", a-t-il ajouté.

Bajrang avait perdu contre le lutteur à domicile Daulet Niyazbekov en demi-finale dans des circonstances controversées jeudi.

Lorsqu'on lui a demandé s'il avait trouvé sa défense manquante depuis qu'il traînait dans ses combats, Bajrang a répondu: "Non, c'est mon style. Je me débrouille bien après avoir traîné. Je fais ça depuis des années."

Promu

À l'approche des Championnats du monde, il a remporté des titres aux quatre compétitions – Dan Kolov en Bulgarie, Championnat d'Asie en Chine, Ali Aliev en Russie et Grand Prix de Tbilissi en Géorgie. L'année dernière également, ce n'est qu'au Championnat d'Asie de Bichkek où il n'a pas atteint la finale, terminant avec une médaille de bronze.

(Avec entrées PTI)

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest