Championnats du monde de badminton BWF 2018: Le PV Sindhu bat Nozomi Okuhara pour organiser un affrontement de demi-finale avec Akane Yamaguchi

Le PV Sindhu de l'Inde a battu Nozomi Okuhara aux quarts de finale du simple dames du Championnat du monde de badminton BWF 2018 à Nanjing, en Chine. Dans un match qui a duré 58 minutes, Sindhu a battu Okuhara 21-17, 21-19. Grâce à cette victoire, Sindhu rencontrera une autre Japonaise, Akane Yamaguchi, en demi-finale. La navette indienne a commencé lentement dans le match et a été entraînée tôt dans le premier match alors qu'Okuhara avait l'air très en touche. Cependant, deux points consécutifs pour Sindhu lui ont donné une avance de 11-10 à la mi-pause du premier match. Après la pause, Sindhu ne lâchait pas son avance car elle conservait une mince avance de deux points à chaque fois lors du premier match. Deux magnifiques coups de pied croisés de l'Indienne l'ont aidée à boucler le premier match 21-17 contre son homologue japonaise.

Le point culminant de la première partie était les deux retours de Sindhu sur le court qui étaient bien placés dans le coin supérieur gauche du côté du terrain d’Okuhara. À la fin du premier match, Sindhu semblait en bonne forme.

Lors du deuxième match, Okuhara a pris une avance de cinq points alors qu'elle menait l'Indienne 5-0. Le n ° 3 mondial a tenté de revenir dans le match avec des points occasionnels, mais Okuhara avait d'autres projets en tête, en devançant Sindhu 11 à 8 à la mi-pause du deuxième match. Après la pause, Sindhu s'est hissée au rang 11-11.

C’était à 15-14 lorsque Sindhu, pour la première fois, a pris l’avance au deuxième match mais Okuhara a réduit l’arrière à égalité à 15-15. Par la suite, le deuxième match était équilibré, les deux joueurs étant au coude à coude pendant le reste de la partie. Mais c’est l’Indienne qui la tenait sur les nerfs et obligeait son adversaire japonaise à commettre quelques erreurs alors qu’elle revendiquait le deuxième match avec style. Avec cette victoire, elle vengeait sa défaite finale aux Championnats du monde 2017.

La victoire de Sindhu signifie que le record en tête-à-tête entre les deux est maintenant nivelé à 6-6.

Un peu plus tôt, la campagne indienne de singles masculins s’était terminée avec la défaite du Japonais Kento Momota en 39 minutes, contre Sai Praneeth. Sai Praneeth, qui a perdu le match 12-21, 12-21, n'a jamais regardé dans le match car son adversaire l'a dominé dès le début.

En double mixte, Satwiksairaj Rankireddy et Ashwini Ponnappa sont tombés devant les Chinois Zheng Siwei et Huang Yaqiong 17-21, 10-21 dans un match qui a duré 37 minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest