Championnats d’Asie: Sarita Devi, Sonia Lather en demi-finale

La boxeuse indienne Sarita Devi (64 kg) et la médaillée d'argent aux championnats du monde Sonia Lather (57 kg) se sont qualifiées pour les demi-finales et se sont assurées des médailles aux championnats asiatiques de boxe féminin dimanche. Sarita, une ancienne championne du monde en quête de sa sixième médaille lors de la compétition asiatique, a vaincu Maftunakhon Melieva, d'Ouzbékistan, tandis que Sonia a devancé la Kazakhstanoise Nazym Ichshanova en quarts de finale.

Sarita, qui est revenue dans le giron amateur après avoir tenté sa chance dans le circuit professionnel plus tôt cette année, a profité pleinement de la réticence de son adversaire à attaquer et a connecté quelques crochets droits vigoureux pour prendre le dessus tôt dans le combat.

Au tout début du deuxième tour, Melieva a dû compter huit fois après une série de coups de poing combinés de la part de l'Indien la laissant abasourdie. Melieva a mieux expliqué sa situation dans les trois dernières minutes, mais Sarita était prête à relever le défi et a montré un bel appareil pour esquiver les attaques.

Sonia, pour sa part, a dû éviter le défi du Nazym Ichshanova, du Kazakhstan, sur un verdict divisé pour entrer dans la dernière étape, s'assurant ainsi de sa deuxième médaille lors de la compétition. Elle est une ancienne médaillée d'argent à la compétition continentale.

Une Sonia très agressive a très tôt eu Ichshanova sur le dos, la pure férocité de ses coups de poing ressortant. Bien qu'Ichshanova ait fait de son mieux pour faire correspondre le pouvoir, l'Indienne en a fait assez pour obtenir un verdict divisé en sa faveur.

Auparavant, l'Inde n'avait pas connu un bon départ alors que la médaillée d'or de la Coupe des Nations, Neeraj (51 kg), avait été jugée unanimement opposée à Chol Mi Pang, du Taipei chinois, en quart de finale. La boxeuse Haryana était décidément mal colorée, même si son crochet droit se détachait bien de temps en temps.

Cependant, cela n'allait jamais suffire contre un rival résolu, qui ne manquait aucune occasion de se connecter en contre-attaque. En fin de compte, ce n’était pas une surprise lorsque les juges ont rendu un verdict unanime en faveur du boxeur de Taipei.

Samedi, les médaillés olympiques M C Mary Kom (48 kg), Priyanka Choudhary (60 kg) et Shiksha (54 kg) s'étaient qualifiés pour les demi-finales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest