Championnats asiatiques de boxe: Mary Kom Books Final Berth après 4-1 victoire


Six fois championne du monde MC Mary Kom (51 kg) et Sakshi (54 kg) ont pris d’assaut la finale du championnat asiatique de boxe après avoir remporté des victoires exténuantes lors de leurs quatre derniers combats d’étape, jeudi. Alors que Mary Kom l’emportait 4-1 sur la Mongolie Lutsaikhan Altantsetseg, la double championne du monde jeunesse Sakshi a battu la première tête de série kazakhe Dina Zholaman 3-2. Cependant, Monika (48 kg) s’est contentée d’une médaille de bronze après avoir perdu 0-5 contre Alua Balkibekova, deuxième tête de série, du Kazakhstan. Mary Kom, première tête de série, a creusé dans son immense réservoir d’expérience pour déjouer la vivante Altantsetseg.

Les crochets droits du vétéran étaient particulièrement impressionnants dans une performance convaincante. Elle s’est battue avec une garde dangereusement basse malgré l’intention agressive manifestée par sa rivale et s’est appuyée sur ses réflexes aigus pour marquer des contre-attaques.

L’athlète de 38 ans est désormais en quête de sa sixième médaille d’or à la pièce maîtresse du continent. Elle affrontera le Kazakhstanais Nazym Kyzaibay, double champion du monde.

Sakshi a également enduré une épreuve difficile contre Zholaman mais est sortie des atouts, chevauchant son courage.

Auparavant, dans une compétition intense, Monika ne pouvait tout simplement pas suivre le rythme de Balkibekova, qui a esquivé habilement les attaques de l’Indien et a connecté des coups de poing combinés accrocheurs pour dominer la procédure.

Mercredi soir, le joueur olympique Ashish Kumar (75 kg) a perdu 2-3 contre le médaillé d’argent des Jeux asiatiques Abilkhan Amankul, du Kazakhstan, en quart de finale.

Narender (+ 91 kg) a également chuté dans les quarts. Il a perdu 0-5 contre le Kazakhstanais Kamshibek Kunkabayev.

Vendredi, cinq hommes indiens – Amit Panghal (52 kg), Varinder Singh (60 kg), Shiva Thapa (64 kg), Vikas Krishan (69 kg) et Sanjeet (91 kg) – s’affronteront en demi-finale.

Promu

Parmi ceux-ci, Panghal et Krishan sont destinés aux Jeux olympiques de Tokyo.

L’Inde a remporté un nombre sans précédent de 15 médailles dans le tournoi.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest