Championnat du monde BWF : organiser le tournoi est une grande réussite pour l’association indienne de badminton, déclare Himanta Biswa Sarma


La Fédération mondiale de badminton (BWF) a attribué mardi le prestigieux championnat du monde BWF à l’Inde pour 2026. Ce sera la deuxième fois que l’Inde accueillera le tournoi premium, qui a lieu chaque année à l’exception de l’année olympique. L’Inde avait accueilli les championnats du monde de la BWF à Hyderabad en 2009. Depuis lors, l’Inde a accueilli divers grands tournois de badminton, notamment les finales des coupes Thomas et Uber 2014, les championnats d’Asie en plus de l’événement annuel BWF Super 500, le Yonex-Sunrise India Ouvert.

Le président de l’Association indienne de badminton, Himanta Biswa Sarma, était convaincu que l’organisation du Championnat du monde en 2026 ne ferait qu’aider le badminton indien à faire de plus grands pas pour devenir une puissance mondiale.

« L’organisation d’un tournoi de cette envergure sera une grande réussite pour nous à la Badminton Association of India ainsi que pour le pays », a-t-il déclaré.

« Nous sommes reconnaissants à la BWF d’avoir envisagé l’Inde pour le tournoi de badminton le plus prestigieux et le plus prestigieux et je pense qu’avec la venue de navetteurs de classe mondiale, ce sera une excellente opportunité et une motivation pour les passionnés du jeu et pour le sport de voir une énorme croissance à travers le pays », a ajouté Sarma, qui a également été récemment élu membre du Conseil de la BWF pour la période 2021-24.

La pandémie de coronavirus, qui a mis un terme aux activités sportives en 2020, a contraint la BWF à revoir son calendrier de tournois internationaux, l’instance dirigeante du sport déplaçant la Coupe Sudirman 2021 de Suzhou, en Chine, à Vantaa, en Finlande.

La Coupe Sudirman 2023, initialement attribuée à l’Inde, se déroulera désormais à Suzhou, en Chine.

« Avec une série de tournois annulés et n’ayant pas pu être organisés en raison de la pandémie, à l’échelle mondiale, BWF nous avait contacté avec une proposition alternative. Chez BAI, nous avons estimé que c’était une excellente opportunité pour le pays ainsi que pour le fraternité de badminton », a déclaré le secrétaire général du BAI, Ajay K Singhania.

L’Inde a jusqu’à présent remporté 10 médailles aux Championnats du monde avec le champion en titre PV Sindhu en tête du classement avec une médaille d’or, deux d’argent et deux de bronze tandis que Prakash Padukone a remporté la première médaille de l’Inde aux Championnats du monde en 1983.

Promu

En 2019, B Sai Praneeth, qui se dirigeait vers les Jeux olympiques, avait mis fin à une attente de 36 ans pour une médaille aux championnats du monde masculins à Bâle, en Suisse.

En dehors de cela, la médaillée olympique de 2012 Saina Nehwal avait remporté respectivement l’argent et le bronze dans les éditions 2015 et 2017, tandis que la combinaison double dames Ashwini Ponnappa et Jwala Gutta avait décroché une médaille de bronze en 2011 à Londres.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest