Championnat asiatique de boxe: Le champion du monde Kavinder Bisht Stuns, Amit Panghal bat Hasanboy Dusmatov pour entrer en demi-finale

Kavinder Singh Bisht (56 kg), le champion du monde en titre Kairat Yeraliyev, tandis qu'Amit Panghal (52 kg) devancent leur adversaire bien connu et champion olympique Hasanboy Dusmatov, s'assurant de remporter des médailles aux championnats asiatiques de boxe à Bangkok. Au tirage au sort féminin, Sonia Chahal (57 kg), médaillée d'argent au niveau mondial, s'est qualifiée pour les quatre dernières étapes du podium continental. Bisht a décidé de diviser le verdict sur Yeraliyev, originaire du Kazakhstan, dans un combat de haute intensité pour s'assurer d'une première médaille au championnat asiatique. Panghal, qui a remporté la médaille de bronze à l'édition 2015 de l'épreuve, a également obtenu une victoire 3-2 contre Dusmatov, l'ancien champion du monde ouzbek qu'il a battu pour remporter l'or aux Jeux Asiatiques il y a quelques mois.

Auparavant, les deux boxeurs s'étaient également affrontés dans les quarts de finale du championnat du monde où Dusmatov avait triomphé. Sonia a également obtenu une victoire similaire sur la Coréenne Jo Son Hwa. Le champion national Deepak Singh (49 kg) n'a pas été obligé de monter sur le ring pour se disputer la course après l'attaque de Ramish Rahmani, de l'Afghanistan, blessé.

Cependant, la médaillée de bronze aux championnats du monde, Lovlina Borgohain (69 kg), a été éliminée après une défaite en quart de finale face au champion du monde en titre, Chen Nien-Chin, de Taiwan. Le clou de la journée a été Bisht, entré dans le tournoi après une médaille d'or au tournoi GeeBee en Finlande. Le boxeur d'Uttarakhand a montré un formidable courage contre un adversaire coriace.

Yeraliyev a réussi à piéger Bisht dans les trois premières minutes du combat, mais l'Indien s'est bien battu lors des deux tours suivants. Bisht s'est principalement battu avec un garde d'obus et a réussi à contrecarrer les attaques incessantes de Yeraliyev.

Au deuxième tour, le Kazakh, double médaillé de bronze à la compétition, a baissé la garde. Bien que Yeraliyev semblait le plus rapide des deux, Bisht réussissait à le surpasser assez facilement.

Yeraliyev était également médaillé de bronze lors des Jeux asiatiques de l'année dernière. Sonia a également enduré un combat exténuant contre Hwa, mais a été gagnante. La boxeuse Haryana, en pleine ascension, a décoché des coups nets dans sa victoire palpitante.

Dans la soirée, Panghal et Dusmatov ont mis la foule sur pied avec une confrontation captivante. L'Armyman d'Inde a dominé le tour d'ouverture avec des frappes et des frappes puissantes.
Dusmatov est revenu en force et a été assez impressionnant au deuxième tour, mais l'effort résolu n'a pas été suffisant pour trouver la faveur des juges. Cependant, c'était déjà vu pour Borgohain.

Elle affrontait une rivale qui l'avait vaincue il y a quelques mois dans les demi-finales mondiales. L'étape était différente mais le résultat était le même puisque Chen a dominé le combat de bout en bout pour un triomphe 5-0. Dans un autre combat féminin, Seema Poonia (+ 81 kg) s'est inclinée 5-0 face à la Chinoise Yang Xiaoli, mettant ainsi fin à une autre sortie internationale décevante pour elle.

Poonia avait eu un adieu dans les quartiers. Dans le dernier combat indien de la journée, les Tokas Rohit (64 kg) se sont battus mais n'ont pu éviter une défaite 2 à 3 contre le Chinzorig Baatarsukh de Mongolie en quarts de finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest