Callum Smith assomme George Groves pour régner en tant que super champion WBA

Le Britannique Callum Smith a éliminé vendredi son compatriote George Groves en Arabie Saoudite, détrônant le combattant plus expérimenté pour remporter le titre de super-poids moyens de la World Boxing Association et le très convoité trophée Muhammad Ali. Smith, 28 ans, a éliminé Groves, âgé de 30 ans – détenteur du titre des super-moyens WBA depuis 16 mois – en septièmes de finale sur 12, bouclant ainsi une série de victoires dans son 25e combat, avec 18 KO au total. Le record de carrière de Groves est maintenant de 28 victoires sur 32 combats, avec 20 KO.

La taille de Smith a joué à son avantage lors du combat de vendredi soir à Djedda: le Liverpudlian, qui mesure 1,91 mètre contre 1,82 mètre de Groves, a dominé le défenseur du titre alors qu'il livrait des crochets droitiers rapides, heurté rapidement par la main gauche Bosquets.

Mais Smith attrapa Groves avec un crochet gauche près de la tempe près de deux minutes après le septième round, suivi par une rafale rapide tandis que Groves trébuchait dans les cordes et heurtait le sol.

L'arbitre Luis Pabon a fait 10 comptages complets avec Groves toujours sur ses genoux.

Un Smith victorieux tomba à genoux sur la toile, visiblement ému, alors que ses trois frères se précipitaient dans le ring pour le féliciter.

"J'ai attendu si longtemps. Cela signifie simplement tout", a déclaré Smith de l'anneau.

"Je ne suis pas un homme qui montre beaucoup d'émotion. On ne me voit jamais extatique, mais on peut voir ce soir … c'est une vie de travail, tout en une.

"J'aimerais souhaiter (Groves) bonne chance dans tout ce qu'il fait."

Smith a reçu le trophée Muhammad Ali de la fille de la légende de la boxe Rasheda Ali. Il détient également le titre du magazine RING.

Smith et Groves avaient tous deux exprimé leur surprise devant le choix du lieu de rendez-vous, affirmant aux journalistes qu'ils auraient préféré se battre plus près de chez eux pour donner à leur famille et à leurs fans une chance d'assister au combat.

Le match de vendredi soir, qui a ouvert à 23h00, heure de Jeddah (2h00 GMT), est le premier événement international de boxe organisé par l’Arabie saoudite, le royaume ultraconservateur qui a lancé une vaste campagne de nettoyage de son image.

Le prince Mohammed bin Salman, fils du roi d'Arabie saoudite, a été nommé héritier du trône en juin 2017 et mène depuis une campagne visant à moderniser son pays, notamment en mettant fin à l'interdiction de conduire des femmes et en permettant aux femmes de pénétrer dans les stades.

La ville occidentale de Jeddah a longtemps eu la réputation d'être plus tolérante que la capitale saoudienne et a accueilli cette année un événement de la WWE, présenté par la vedette américaine du catch John Cena.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest