Brussels Diamond League: Dafne Schippers, Allyson Felix, vainqueur du 100m Justin Gatlin

Justin Gatlin a mis un terme à sa saison avec une victoire de 100 m lors de la dernière journée de la Diamond League, mais l'Américain a laissé filer un double rare après s'être fatigué la cuisse. (Justin Gatlin a faim de plus après les Mondiaux Bittersweet de Beijing)

Malgré l'absence de la superstar jamaïcaine Usain Bolt, Gatlin, deux fois banni, a vu le nouveau champion du monde Dafne Schippers relever le défi de la grande dame du 200m, l'Américain Allyson Felix.

Schippers, qui a le dernier record du monde de feu Florence Griffith-Joyner sur son radar, a réussi un temps de 22,12 secondes pour battre Felix à la seconde place d'un dixième de seconde.

Felix, l'athlète féminine la plus décorée de l'histoire de l'IAAF, qui a remporté l'or du 400 m à Beijing, a mené la course, mais la sprinter hollandaise, âgée de 23 ans, a produit sa puissante marque finale de 50 mètres pour devancer l'Américaine. (Gatlin confiant de battre Bolt en 2016)

"Battre le champion olympique – je ne savais pas que c'était si bon", a déclaré Schippers à Felix, qui a remporté trois titres mondiaux au 200 m et est le champion olympique en titre, après avoir déjà remporté l'argent aux Jeux de 2004 et 2008 carrière pétillante.

"Cela me rend particulièrement heureux de battre quelqu'un comme elle. Il y a peu de meilleurs.

"Personne n’est à son meilleur à ce stade de la saison. Regardez les temps, mais c’est un duel face à face et c’est vraiment important. C’est super bien qu'après une saison comme celle-ci, avec deux médailles, être encore capable de le faire. "

Félix a qualifié sa deuxième place de "assez logique … parce que je ne suis pas le coureur le plus fort du 200 m en ce moment. Mon passage au 400 m a définitivement réduit ma vitesse".

"Je n'étais tout simplement pas si forte aujourd'hui, elle n'y était pas", a déploré le jeune homme de 29 ans.

"J'ai couru le 200m cette année, mais cela fait un bon bout de temps depuis mon dernier, donc je suppose que je n'ai pas eu ce travail balistique."

– 'joue le coffre-fort' –

Gatlin, généralement l'un des sprinters les plus agréables à l'œil, a travaillé dur pour remporter le 100m avec une chute vicieuse sur la ligne pour vaincre la Qatari Femi Ogunode, d'origine nigériane, qui a ensuite remporté le 200m avec un record asiatique de 19.97sec .

En l'absence de Bolt, qui a poussé Gatlin à la deuxième place aux 100 et 200 m aux championnats du monde à Beijing, mais s'est retiré de Bruxelles pour se reposer après sa saison de blessure, l'Américain qui a purgé deux interdictions de dopage a chronométré à 9,98s.

"J'ai joué la sécurité", a déclaré Gatlin, âgé de 33 ans. "Avec 75 mètres à faire, j'ai senti un pincement dans la cuisse, une petite tension.

"Une fois que je l'ai ressenti, inconsciemment, j'ai commis une erreur de prudence et je me suis assuré que je me dirigeais vers la ligne d'arrivée."

S'exprimant à propos de son retrait du 200m, Gatlin a déclaré: "Mon entraîneur a dit:" Ne risquez pas cela. Vous courez dans le 200m, vous courez dans le virage, fermez-le donc. "Il ne veut pas de moi. s'inquiéter d'une blessure en basse saison. "

Après sa déception aux championnats du monde, où il a remporté une troisième médaille de bronze, le champion olympique français et détenteur du record du monde français Renaud Lavillenie a remporté une victoire convaincante au saut à la perche.

Il a franchi un record de 5,95 mètres pour assurer une nouvelle victoire dans la discipline de la Diamond League, un exploit sans précédent qui remonte à 2010.

Malheureusement, le Cubain Pedro Pablo Pichardo a dû abandonner tôt dans le triple saut, laissant le champion du monde américain Christian Taylor étendre sa domination dans cette épreuve avec une victoire de 17,59 m.

La colombienne Caterine Ibarguen a prolongé son record de victoires dans le triple saut féminin en décrochant un sixième et dernier but en 14,60 m pour battre l'Israélienne Hanna Knyazheva-Minenko.

La Tunisienne Habiba Ghribi a réalisé le troisième meilleur temps de son histoire au 3000 m steeple féminin (9: 05,36) et la Kenyane Faith Kipyegon a inscrit le quatrième meilleur temps du mille féminin, un record africain de 4: 16,71.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest