Brett Lee ne montre aucune pitié à son fils, déracine sa souche du milieu dans le cricket d’arrière-cour. Regardez

Bien qu’il ait suspendu ses bottes en arrière, l’ancien entraîneur australien Brett Lee a prouvé qu’il l’avait toujours. Lee, l’un des meneurs les plus redoutables de son époque, s’amusait dans l’arrière-cour à jouer au cricket avec son fils Preston, qui a eu un avant-goût du rythme de son père. Le jeune de 15 ans n’a eu aucune pitié de la part de l’ancien speedster de 45 ans, qui a envoyé un coup de foudre à un yorkshire, déracinant son moignon central. Une vidéo de la même chose a été publiée par le frère aîné de Lee et ancien joueur australien polyvalent Shane Lee.

« Cricket de la cour avec les Lee. @brettlee_58 à @1prestonlee Bowled for 112 », Shane a légendé la vidéo sur Instagram.

Le « bruit du bois » a apporté beaucoup de joie au meneur de course légendaire, qui a couru de joie en levant les doigts.

« A bientôt, Preston », pouvait-on entendre Shane dire dans la vidéo.

« Oh ouais ! Fais tes valises Presto », a commenté Lee sur la vidéo.

Lee a représenté son pays dans 76 tests, 221 ODI et 25 T20I, revendiquant un total de 718 guichets internationaux. Il a annoncé sa retraite de Test cricket en 2008 en tant que sixième plus grand preneur de guichet d’Australie, et d’ODI en 2012 en tant que plus grand preneur de guichet avec 380 scalps, avec Glenn McGrath.

Lee, qui avait fait ses débuts lors du Boxing Day Test de 1999 contre l’Inde, a remporté deux Coupes du monde avec l’Australie – en 2003 et 2007.

Promu

Après sa retraite, Lee a poursuivi une carrière dans la radiodiffusion, apparaissant comme commentateur pour le cricket international et franchisé.

Son frère Shane, quant à lui, a joué 55 ODI pour les Australiens entre 1995 et 2001.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest