BCCI s’apprête à effacer le voyage de l’équipe indienne en Afrique du Sud: rapport

Les joueurs de cricket indiens se rendront en Afrique du Sud plus tard ce mois-ci malgré la menace du nouveau mutant COVID-19 Omicron, car la BCCI est convaincue que la bio-bulle créée par le CSA sera sûre et sécurisée pour les joueurs. La tournée comprend trois tests, trois ODI et quatre internationaux T20 et devrait commencer le 17 décembre à Johannesburg. Les joueurs resteront dans un environnement étanche pendant la tournée de près de sept semaines. « Nous allons en Afrique du Sud et c’est confirmé », a déclaré à PTI un haut responsable de la BCCI, au courant du développement, sous couvert d’anonymat.

Il est entendu que le sceau d’approbation sera donné par l’organe général lors de l’AGA de la BCCI de samedi, car la tournée FTP de l’Inde est l’un des sujets à l’ordre du jour.

L’équipe indienne pourrait partir un peu tard plutôt que le départ prévu immédiatement après la série à domicile contre la Nouvelle-Zélande.

Les matchs se dérouleront probablement à huis clos, mais pour Cricket South Africa, leur santé financière dépend de la visite de l’équipe indienne, car des droits télévisés de plusieurs millions de dollars sont en jeu.

Pour BCCI, l’un des plus grands points positifs a été la tournée en cours de l’équipe indienne A en Afrique du Sud, où ils sont engagés dans une série de tests de trois matchs.

« Les informations que nous avons reçues sont que la bio-bulle créée par CSA est sûre et sécurisée. De plus, il n’y a pas eu beaucoup de données disponibles jusqu’à présent sur la gravité et la gravité de la situation. De plus, nous n’avons reçu aucune communication du gouvernement de ne pas poursuivre la tournée.

« L’équipe entrera dans la bulle sous peu et voyagera par un vol charter. Même s’il y a un retard, ce sera un transfert de bulle à bulle et donc aucune quarantaine stricte ne sera nécessaire », a déclaré la source.

Cependant, le problème auquel la BCCI devra faire face est ce qui arrivera à l’équipe à son retour d’Afrique du Sud. Le gouvernement indien a des règles spécifiques pour les passagers revenant de la nation arc-en-ciel.

La vice-capitaine d’essai de Rahane pourrait être menacée La mauvaise forme d’Ajinkya Rahane, qui l’a vu se faire retirer du Test XI contre la Nouvelle-Zélande à Mumbai, met également en doute sa vice-capitaine.

Une fois que KL Rahul et Rohit Sharma sont revenus sur le terrain et que Virat Kohli est déjà de retour et Shreyas Iyer, Shubman Gill, Mayank Agarwal tous parmi les courses, Rahane ne reste plus un choix automatique. Il y a toutes les chances qu’il ne démarre pas en Afrique du Sud même s’il réussit. Dans ce scénario, les candidats à la vice-capitaine sont le skipper Rohit Sharma et son adjoint T20 KL Rahul, désormais des choix automatiques.

Promu

CVC Capital s’apprête à obtenir le feu vert d’IPL Il est entendu que BCCI remettra la lettre d’intention à CVC Capital qui a soumissionné avec succès pour la franchise d’Ahmedabad. La BCCI avait conservé sa lettre d’intention après avoir découvert qu’elle s’occupait de paris sportifs dans d’autres pays.

(Cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de NDTV et est générée automatiquement à partir d’un flux syndiqué.)

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest