Bajrang Punia plaide pour que la lutte devienne le sport national

Le triple médaillé des Championnats du Monde Bajrang Punia a appelé mardi à ce que la lutte devienne le sport national, insistant sur le fait que les lutteurs indiens ont toujours remporté des médailles lors de grandes compétitions. Lors d'une cérémonie de félicitations des lutteurs médaillés aux Championnats du monde par le ministre des Sports Kiren Rijiju à New Delhi lundi, le président de la Fédération de lutte des Indes (WFI), Brij Bhushan Sharan, a lancé l'idée de faire de la lutte le sport national, qui a reçu le soutien de Double Sushil Kumar, médaillé olympique.

"Moi aussi, je pense que la lutte devrait devenir le sport national, car c'est un sport qui a toujours remporté des médailles aux Championnats du Monde et aux Jeux Olympiques", a déclaré Bajrang lors du programme organisé par le ministère des Sports.

Bajrang a décroché une médaille de bronze aux Championnats du monde à Nur-Sultan, au Kazakhstan, qui viennent de s'achever, en plus des médailles d'argent (2018 à Budapest) et de bronze (à Budapest en 2013) qu'il avait remportées auparavant.

Le ministre des Sports, Kiren Rijiju, a toutefois déclaré qu'il ne pouvait discriminer ou favoriser aucun sport en particulier.

"En tant que ministre des Sports, je dois accorder une importance égale à tous les sports. Je ne peux pas paraître discriminatoire. La lutte est très importante pour l'Inde. Elle donne le drapeau de notre pays à la hauteur, mais nous devons accorder de l'importance à tous les sports olympiques – Sports olympiques et traditionnels ", a-t-il déclaré.

"Mais déclarer un sport comme un sport national (…) est une question très émouvante et critique. En tant que ministre des Sports, je ne devrais pas faire d'annonce ou de jugement sur la base d'une quelconque demande. Je ne vais pas pour discuter de cette question et générer une controverse inutile ".

Le ministre des Sports a également espéré que la lutte produirait un nombre maximum de médailles aux Jeux olympiques de Tokyo de l'année prochaine.

"Les Jeux olympiques de Tokyo de 2020 marqueront un tournant décisif et, avec d'autres disciplines, notre équipe de lutte fera partie des forces majeures à Tokyo. Je suis satisfait de la gestion de la lutte, des efforts des entraîneurs et de l'ensemble du personnel de l'assistance technique, "Dit Rijiju.

"L'Inde a la capacité de remporter de nombreuses médailles à Tokyo."

La présidente de WFI, Sharan, qui était également présente au programme, a promis que les lutteurs produiraient une performance bien meilleure à Tokyo.

"L'Inde avait remporté deux médailles à Rio et l'une d'entre elles était en lutte. Je promets que nos lutteurs doubleront cette médaille à Tokyo", a ajouté Sharan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest