Azerbaïdjan GP: Sebastian Vettel de Ferrari en pole, Lewis Hamilton de Mercedes en deuxième place

Hamilton était à 0,179 seconde après une amélioration de la performance qui le laissait devant ses coéquipiers Mercedes Valtteri Bottas, Daniel Ricciardo et Max Verstappen.

"C'était proche", a déclaré Hamilton.

"Nous avons fait le meilleur travail possible et je pense avoir perdu un peu dans le secteur final, mais Sebastian a fait un excellent travail. Nous sommes dans le mix et j'espère lui faire passer un mauvais moment dans la course."

Bottas a déclaré: «Nous pouvons les combattre ici et nous commençons très près. Cette course peut être folle, mais nous avons un bon point de départ. ”

Kimi Raikkonen s'est classé sixième de la deuxième Ferrari après une séance mouvementée et une énorme glissade lors de son dernier tour.

Esteban Ocon a terminé septième devant son coéquipier de Force India, Sergio Perez, Nico Hulkenberg qui fait face à une pénalité de cinq places sur la grille pour un changement de boîte de vitesses et son coéquipier de Renault, Carlos Sainz.

Par temps frais et couvert, avec une forte brise, la séance d’ouverture du premier trimestre a commencé bien, mais a été rapidement interrompue lorsque la voiture Haas de Romain Grosjean s’est arrêtée dans une voie de secours au virage trois, sa boîte de vitesses est restée coincée.

Il n'a pas pu rejoindre le groupe alors que l'action était contrôlée par des drapeaux jaunes. En conséquence, Ocon était brièvement le plus rapide devant Hulkenberg et Sergey Sirotkin, de retour au jeu après sa chute dans l'entraînement matinal.

'Inacceptable'

Pour Hulkenberg, c’était encourageant même s’il savait qu’il devait faire face à une pénalité de cinq places sur la grille de changement de boîte de vitesses.

Plus dramatique a suivi dans les dernières minutes du premier trimestre lorsque Pierre Gasly a presque coupé son coéquipier Red Bull Brendon Hartley. Prenant des mesures d'évitement, Gasly rebondit sur les trottoirs au virage 15 et s'engouffra dans une voie de secours.

Le Français était furieux, criant à la Nouvelle-Zélande à la radio de l'équipe. Hartley a eu une crevaison, il a dit: "Inacceptable".

"Désolé les gars", a déclaré Hartley. "J'essayais de me dégager, mais c'était trop tard. Je me suis trompé de chemin. Je me sens plutôt stupide."

Cet incident a entraîné leur élimination aux 17e et 19e places, ainsi que l'infortuné de Grosjean. Stoffel Vandoorne de McLaren et Marcus Ericsson de Sauber étaient également sortis.

En Q2 plus dramatique a vu Raikkonen aller tout droit, au virage 15, et Lance Stroll a également quitté la piste.

Bottas menait devant Verstappen et Vettel avant que Raikkonen ne parte à nouveau et qu'un Hamilton persistant devançait son coéquipier devant son coéquipier à 0,003 seconde. temps au tour dans les dernières secondes.

Tout cela a laissé Stroll à la 11e place devant son coéquipier de Williams, Fernando Alonso de McLaren, Charles Leclerc de Sauber et Kevin Magnussen de Haas.

Lors de leurs premiers vols, Vettel a devancé Hamilton de trois dixièmes devant Bottas et les Red Bulls avec Raikkonen sixième, après une excursion terrifiante au tournant du virage 16. "J'étais sur le trottoir et je ne pouvais pas diriger" Finlandais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest