Association olympique indienne travaillant avec les autorités de l’AIIMS pour vacciner les athlètes olympiques


Préoccupée par le nombre croissant d’athlètes contractant le COVID-19 dans les meilleurs centres d’entraînement, l’Association olympique indienne a demandé aux autorités d’accélérer le processus pour faire vacciner bientôt les athlètes olympiques à l’Institut indien des sciences médicales (AIIMS) en New Delhi. Trente sportifs et personnel de soutien dans toutes les disciplines sont revenus positifs après que 741 tests de précaution ont été menés mercredi dans les centres nationaux d’excellence de Patiala et de Bengaluru. Même si les résultats positifs dans les deux centres n’incluent aucun athlète lié aux Jeux olympiques de Tokyo, l’AIO ne veut pas prendre de risques car ils s’entraînent dans les mêmes installations.

« Nous sommes préoccupés par le fait que les athlètes testés positifs au COVID-19 bien que tous les athlètes olympiques soient en sécurité. Mais nous devons les vacciner dès que possible. Nous avons écrit deux fois au ministère de la Santé à cet égard, mais aucun progrès jusqu’à présent, « Le secrétaire général de l’AIO, Rajeev Mehta, a déclaré à PTI.

« Donc, nous avons déjà deux séries de discussions avec le secrétaire général de l’Association des médecins résidents de l’AIIMS (Dr Rajeev Ranjan). Il a dit que les athlètes peuvent commencer la vaccination. Donc, j’écris au directeur de l’AIIMS vendredi pour accélérer le processus ». il ajouta.

Mehta avait écrit en février au ministre de la Santé de l’Union, Harsh Vardhan, lui demandant d’envisager de vacciner en priorité les athlètes liés aux Jeux olympiques de Tokyo pour leur donner suffisamment de temps avant de partir pour les Jeux.

Environ 80 athlètes indiens se sont jusqu’à présent qualifiés pour les Jeux olympiques, qui se dérouleront du 23 juillet au 8 août après avoir été reportés l’année dernière en raison de la pandémie COVID-19.

Mehta écrit également à l’Agence mondiale antidopage (AMA) concernant ce plan de vaccination des athlètes olympiques sur les conseils du chef de l’AIO Narinder Batra, afin qu’il n’y ait pas de complication plus tard.

«Le président de l’AIO a estimé que nous devrions obtenir l’autorisation de l’AMA afin qu’il n’y ait plus de problème plus tard, car nous injectons quelque chose bien que ce soit un vaccin. Il est également membre du CIO et connaît les règles et règlements.

Promu

« Donc, j’écris également à l’AMA vendredi que nous allons vacciner les athlètes olympiques. Nous espérons obtenir une réponse de l’AMA dès que possible et aussi de l’AIIMS afin que nous puissions commencer à vacciner les athlètes olympiques. athlètes attachés. « 

Le nombre de cas de coronavirus a augmenté dans le pays avec plus de 70000 nouvelles infections signalées dans le pays jeudi.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest